Affaires, Nigéria, Startup, Vidéos

Jumia : la start-up nigérienne du e-commerce

 jum

Lancé il y a seulement un an, le site de e-commerce Jumia est devenu la start-up nigériane qui fait un carton. Il emploie plus de 450 personnes, et il embauche deux personnes par jour !

Ce site est le grand spécialise du e-commerce qui manquait au Nigéria, marché où le net a un gros potentiel.

Jumia propose 50.000 produits et il affiche une audience de 100.000 visiteurs par jour.  On dit de lui qu’il est le « Amazon nigérian ».

Il a été lancé par un jeune nigérian de 29 ans Tunde Kehinde avec le Ghanéen Raphael Afaedor, 36 ans, qu’il a rencontré pendant ses études à la prestigieuse université américaine d’Harvard. . « Je doute qu’il y ait beaucoup de marchés de ce type au monde, avec 160 millions d’habitants, une classe moyenne croissante et rien en termes de grande distribution », dit Tunde Kehinde.

Jumia veut s’imposer au Kenya et se  lancer dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest francophone dans les prochains mois.

« En Afrique, on a un terrain où, à la fois, il y a très peu propositions de sites de e-commerce de qualité (…) et par ailleurs (…) la distribution traditionnelle, les magasins, les supermarchés, les commerces sont aussi très peu développés »

La société doit faire face à des pannes d’électricité encore fréquentes qui obligent à investir dans d’énormes générateurs électriques très couteux.

Les fraudes sur l’internet sont aussi très répandues au Nigeria, ce qui parfois rend les  consommateurs méfiants. Du coup Jumia a mis en place le « cash-on-delivery », un système de paiement à la livraison, en espèces ou par carte bleue.

Jumia Nigeria n’a pas encore atteint son point déquilibre mais ses boss sont confiants.  Les ventes en ligne ont presque doublé au Nigeria en un an: De 1,7 milliards de nairas (7,9 millions d’euros) en 2011, elles sont passées à 3 milliards de nairas (presque 14 millions d’euros) en 2012.

Une start-up à suivre…

Image de prévisualisation YouTube

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *