Affaires, Afrique Centrale, Cameroun, People, Politique, Projets, Startup, Vidéos

Acha Leke : le Camerounais qui forme l’élite africaine de demain !

0,,6362870_4,00

Africain, il a été formé aux Etats-Unis. Mais il est retourné sur son continent natal pour former les futures générations.

Acha Leke a été désigné Young Global Leader par le World Economic Forum en 2008.

Aujourd’hui, il est consultant au sein du cabinet américain McKinsey, une société d’experts-conseils, et directeur de ses bureaux à Lagos, au Nigéria

Il est plus persuadé que jamais que ‘l’Afrique regorge d’opportunités « . Il est mariée à une ivoirienne aussi attachée à l’Afrique qu’il ne l’est.

Il est né le 30 novembre 1970 au Cameroun d’un père, gynécologue et d’une mère, immunologiste. A l’âge de six mois, sa famille s’installe au Canada. A l’âge de dix ans, il revient au Cameroun avant de repartir en Belgique puis aux Etats-Unis.

De 1991 à 1994, il étudie à Atlanta où il décroche un diplôme en génie électrique, puis un doctorat de la prestigieuse université Stanford en Californie ainsi que l’équivalent d’un MBA.

« J’ai toujours eu en tête de revenir en Afrique, et McKinsey n’avait qu’un seul bureau sur le continent, en Afrique du Sud « . En mars 2001, il s’installe au Nigeria pendant 6 mois. Il conseille une grosse banque locale en pleine restructuration.

Il a ouvert au Lagos un bureau McKinsey, le quatrième en Afrique.
Il est convaincu d’une chose :  » C’est un impératif pour les hauts potentiels africains de contribuer au développement du continent  »

Fort de cette conviction, il devient l’un des membres fondateurs de l’African Leadership Academy (ALA), un lycée, qui forme la future élite africaine, durant deux années, avant l’entrée dans les universités et les grandes écoles occidentales. « A force d’envoyer nos enfants en Europe, ils sont déconnectés. Ils ne comprennent plus l’Afrique. La très grande partie du programme de l’ALA est consacré à l’Afrique et s’appuie sur des exemples africains, avec comme leitmotiv, la fierté d’être africain. »

Il est aussi le co-fondateur en 2010 avec Swaniker de l’African Leadership Network, « un réseau que l’on rejoint seulement sur invitation pour la prochaine génération d’Africains résolus à assurer par leurs efforts communs la prospérité de l’Afrique ». Le réseau a été lancé à Addis-Abeba (Éthiopie) « à l’occasion d’une cérémonie réunissant 200 membres venus de 30 pays ».

« La génération actuelle de dirigeants a remis l’Afrique sur une trajectoire positive de croissance, a écrit M. Leke dans un courriel, et c’est à nous et aux générations futures qu’il incombe d’assurer que la croissance se poursuive et s’accélère tout en faisant en sorte qu’elle soit distribuée plus équitablement. J’ai la certitude que nous – la jeunesse africaine – sommes à la hauteur de la tâche. »

A lire aussi :
Jumia : la start-up nigérienne du e-commerce
Sim Shagaya : fondateur des sites Konga.com & DealDey.com
Brian Gitta : créateur d’une appli révolutionnaire contre le paludisme !
Herman Heunis : fondateur de MXit, « le facebook africain »
Karim Mazouzi : inventeur de l’ordinateur « 100% marocain ! »
Kelvin Doe : génie de l’électricité à 15 ans !
Joel Jackson : il a crée la voiture 100% africaine à moins de 6 000 dollars !
Ory Okolloh : la kenyane reine du digital en Afrique !

Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube

A lire aussi :

2 Comments

  1. Hi! This is my first visit to your blog! We are a group of volunteers and starting a new project in a
    community in the same niche. Your blog provided us useful information
    to work on. You have done a marvellous job!

  2. Qasimu

    Il est bel bien important de ce que vous faites. C’@st cool Ceci; les informations sportives que vous nous fournissez en rapport avec l’afrique surtout. Si nous devons c’est vous presenter nos felicitations les plus sinceres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *