Affaires, Algérie, People, Projets, Vidéos

Issad Rebrab : Premier Algérien dans le club des milliardaires de Forbes

4903065-7315994

Issad Rebrab, patron de Cevital, le premier groupe privé d’Algérie, fait son entrée dans le club très fermé des milliardaires africains de Forbes. Sa fortune est estimée à 3,2 milliards de dollars.

L’Afrique compte désormais 27 milliardaires (en dollars) contre 16 il y a un an.

Issad Rebrab est né à Taguemount-Azouz (Wilaya de Tizi-Ouzou) en Kabylie, en Algérie le 8 mai 1944.  Il est aujourd’hui à la tête du groupe industriel Cevital, plus importante entreprise privée algérienne, employant 12 000 personnes dans l’agroalimentraire, la distribution, l’industrie du verre ou l’immobilier.

Rien ne le prédestinait à une telle réussite.

Issu une famille modeste, Issad Rebrab a suivi des études à l’école normale d’enseignement professionnel.  Il a enseigné la comptabilité et le droit commercial, mais a rapidement abandonné ce créneau. En 1968, il crée son cabinet d’expert-comptable. Un client lui propose alors de prendre des parts dans sa société de construction métallurgique. Il se souvient : « J’ai pris des risques calculés. Au pire, je savais que je pourrais toujours retourner dans l’enseignement ».

En 1995 Issad Rebrab est devenu un industriel incontournable dans le monde de la métallurgie. Il subit alors un sabotage terroriste sur trois de ses  plus grandes entités. « Cela nous a coûté environ 1,1 milliard de dinars », se souvient-il.

Au delà de la perte financière, il y a aussi la peur physique. Se sentant menacé, il quitte l’Algérie pour la France pour quelques mois. En 1998, il revient en Algérie et il créé Cevital.

Aujourd’hui, il est à la tête d’un empire. Son pôle industriel comprend plusieurs activités (pétrochimie, sidérurgie, construction navale et automobile) et d’une ville nouvelle pouvant abriter 250 000 habitants.

Il est aussi le représentant exclusif en Algérie de Samsung Electronics via sa filiale Samha et le représentant exclusif du loueur de voitures Europcar, via sa filiale Cevicar, dont il a confié la gestion à son fils Omar Rebrab.

Isaad Rebrab possède le journal « privé » Liberté, et est président de Hyundai Motors Algérie qu’il gère avec son fils Omar.

Aujourd’hui, il veut investir en France : « Nous avons 1,5 milliard de dollars de fonds propres, aucune dette et nous pouvons mobiliser plusieurs milliards de dollars pour acquérir des sociétés françaises. (…) L’Algérie n’a pas de problème d’argent. L’Etat et les entreprises sont mêmes en situation de surliquidités. Mais il nous manque la technologie et le savoir faire technique. Je souhaite racheter des entreprises françaises, qui ensuite transfèreront leur savoir-faire en Algérie. Pour autant, elles ne délocaliseront pas leur production, qui restera en France. En revanche, si elles sont en sureffectifs, elles pourront transférer une partie de leur personnel dans nos sociétés en Algérie. »

Et attention, Issad Rebrab est un homme pressé : « Le temps joue contre nous. D’ici 2025, nous serons 50 millions d’habitants et nous aurons probablement épuisé nos réserves de pétrole. Il ne nous restera plus alors beaucoup de temps pour diversifier notre économie. Il y aura 10 millions de nouveaux demandeurs d’emplois d’ici 2020, ce qui nous oblige à créer 1,2 million de postes de travail par an ».

A suivre donc.

A lire aussi :
Patrice Motsepe : magnat minier, milliardaire et philanthrope !
Herman Chinery-Hesse : le Bill Gates du Ghana !
Isabel dos Santos, la femme la plus riche d’Afrique !
Aliko Dangote : 1er fortune africaine, estimée à 20 milliards de dollars !
Jumia : la start-up nigérienne du e-commerce
Sim Shagaya : fondateur des sites Konga.com & DealDey.com
Brian Gitta : créateur d’une appli révolutionnaire contre le paludisme !
Herman Heunis : fondateur de MXit, « le facebook africain »
Karim Mazouzi : inventeur de l’ordinateur « 100% marocain ! »
Kelvin Doe : génie de l’électricité à 15 ans !
Joel Jackson : il a crée la voiture 100% africaine à moins de 6 000 dollars !
Ory Okolloh : la kenyane reine du digital en Afrique !
Tidjane Dème : le Sénégalais, patron de Google en Afrique francophone !

Image de prévisualisation YouTubeImage de prévisualisation YouTubeImage de prévisualisation YouTube

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. salute m. assaid rabrab homme d’affaires algerie
    m. koibich khaled (tigre) algerie
    m. assaid illia parxemble
    – vous marches a la route tu trouve un voiture empaine a lanuie asgui nous un coudmiane
    voila
    par les a’ffaires commca
    tu counit j’aime la bouse algerie dinare ille monte
    mie alore sette anne comme piste
    contacter moi si l vous plis
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *