A la Une, Ouganda, Pays, People, Vidéos

Jaqueline Nakiri Nalubale alias Jaquee : la plus africaine des suédoises !

Jaqee

Jaqueline Nakiri Nalubale  est née à Kampala, la capitale de l’Ouganda, où elle a commencé sa vie de vagabond dès sa naissance, sillonnant les campagnes de sa ville natale avec ses parents.

Au début des années 90, elle s’installe en Suède,  Gothenburg devient sa ville d’adoption. Elle a 13 ans. La musique s’impose comme une évidence :

 » Là, tout le monde faisait du rock indépendant.  (…)  Faire ce que je veux dans un moment particulier c’est ma motivation. J’aime me dévoiler et jouer sur des sonorités différentes »

Son répertoire lui a permis de faire du jazz, de la soul et même du reggae !

Elle commence en se collaborant avec de nombreux artistes avant de se faire remarquer en 2005 avec son album « Blaqalixious », un mélange de Soul et de R&B.
« Ca a été mon contact direct avec la musique que jouait une communauté rurale dans la diaspora. »

En 2007, elle sort un deuxième album en français : « Nouvelle d’amour ». « Tout est possible du moment que c’est vrai. Je n’ai jamais cherché à appartenir à un genre du moment que la ‘vibes’ fonctionne. « 

Elle revisite les chansons de Billie Holiday , thème de son troisième album : « A letter to Billie Holiday «

Avec Teka, elle se lance dans un nouveau genre musical et sort un nouvel album « Kokoo Girlé, », présenté par la crittique comme un mix rafraîchissant de sons reggae old school 70’s combiné à des beats.

De son influence musicale, elle reconnaît :« J’ai grandi avec le Gospel Africain, dans un environnement triste et turbulent, donc pour moi, cela signifie que je saisis totalement le reggae et sa lutte interminable pour l’homme «

Avec Yes I am », elle a fait un nouveau carton. Pour beaucoup, il s’agit de l’album de la maturité. Un album qui parcourt les rythmes et les styles comme Jaqee parcourt le monde. « Je suis Jaqee, c’est indescriptible ! Il faut écouter ma musique qui est mon miroir. » 

Jaqee est restée fidèle à l’Afrique : « Je n’ai jamais perdu ma part de négritude et je protège beaucoup cet aspect africain de ma personne. Je me rends compte que c’est un héritage très précieux pour moi. »

Jaqee a joué deux fois en Ouganda, mais aussi en Ethiopie et en Egypte.

Elle n’a pas fini de séduire le public africain.

A lire aussi : 
Cheb Khaled : le roi du Raï Algérien devenu marocain…
Viviane Chidid : la Sénégalaise, reine du Mbalax RNB !
Angélique Kidjo : sa voix a fait connaitre le Bénin au monde entier !
Esiiah : née le jour où Michael Jackson se rendait au Gabon…
Zeynab Abidou Oloukemi : La reine du RNB sort son 3e album
Willy Baby : star africaine de la zic à 14 ans
Magic System : un album pour l’alphabétisation !
Maître Gims : Le succès du fils d’un sans-papiers congolais
Keziah Jones : créateur du Blufunk et de Captain Rugged, le super héros africain !
Nadir Khayat, alias RedOne : de Tétouan à Lady Gaga : tous gaga de ce producteur marocain !
Rokia Traoré : la voix et la conscience du Mali

Image de prévisualisation YouTubeImage de prévisualisation YouTube

 

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. I’m very impressed by how you have represented the information in this article. It’s apparent that you’ve done some extensive research. Thanks for this input.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *