A la Une, Affaires, Mode, People, Projets, Togo, Vidéos

Kossi Aguessy, le magicien togolais du design… Ou l’artiste industriel !

kossi-aguessy

Kossi Aguessy de son vrai nom KossiGan Baaba-Thundé Aguessy est né le 17 avril 1977 à Lomé au Togo d’un père togolais et d’une mère brésilienne. Il est devenu l’un des plus grands designers du monde à 20 ans ! A 13ans, il est vrai, il était déjà bachelier !

Son histoire est assez incroyable.
Dès l’âge de 3 ans, il vit à New York, avec sa mère. Jugé surdoué il est scolarisé dans des établissements spécialisés. Kossi a tendance à s’enfermer dans sa chambre. Un jour, il vide un placard à vêtements et le transforme en… immeuble. Sa mère sans pitié détruit la maison de ses rêves. « Elle a réagi ainsi parce qu’elle a pris peur. Je me construisais une autre réalité. »

Inscrit au lycée français de New York, Kossi obtient, donc, son bac à l’âge de 13 ans. Sa mère lui offre des vacances à Londres où il rêve de devenir designer…

Kossi Aguessy a étudié le design Industriel et l’Architecture Intérieure à la Central ST Martin’s College de Londres (où sont passés avant lui John Galliano, Alexander McQueen, Stella McCartney…)

Là encore son histoire est assez exceptionnelle. Sa mère a un autre destin pour lui et elle refuse de lui financer cette école. Il passe le concours d’entrée en douce et obtient une bourse. « Depuis Londres, j’ai appelé ma demi-sœur pour qu’elle informe ma mère. Réponse de sa part : “Si tu ne rentres pas dans deux jours, tu n’es plus mon fils.” Je suis resté. Elle ne m’a plus reparlé jusqu’à ce que j’obtienne mon diplôme, six ans plus tard. »

Kossi est sur un nuage, il réalise son rêve et se fonde une nouvelle famille.  « Pour la première fois de ma vie, je n’étais plus une bête à concours. Mes condisciples me ressemblaient. À Saint Martins, on m’a dit : “Tu es là pour apprendre à contrôler ce que tu es et non pour apprendre qui tu es, car ça, tu le sais déjà.” 

Lors d’un voyage à Barcelone, il a une nouvelle révélation : « J’ai enfin accepté la folie que l’on m’attribuait. Gaudí, Einstein et d’autres étaient des fous. Mais ce sont eux qui ont fait le monde dans lequel nous vivons. »

Aujourd’hui, il  partage sa vie en Le Togo, la France et les Etats-Unis.

Ses débuts ne sont pourtant pas si simples. Philippe Starck, le célèbre designer français lui donne sa chance en 2001.  « Pendant quatre ans, j’ai travaillé pour lui. C’était un peu l’usine, mais j’ai énormément appris. Il m’a aidé à puiser au fond de moi. »

Il travaille alors avec les plus grandes marques, crée le flacon de parfum Stella McCartney, puis collabore avec Yves Saint Laurent, Swarovski, Cartier…

C’est lui aussi qui a conçu le monument célébrant le 50 ème anniversaire de l’indépendance du Togo

Sa marque de fabrique ? Le mélange de matériaux. Sa manière à lui de vivre ses origines africaines et brésiliennes. « Le Brésil, où, enfant, j’ai passé toutes mes vacances, m’a apporté cette culture du beau, de la matière, du métissage et de la mémoire. »

Il se définit comme un « chercheur du design » qui « dessine le futur ».
Kossi Aguessy est également peintre

« Je m’investis à 200 % et passe tout mon temps avec mon client pour comprendre comment il vit et se déplace dans l’espace. Il faut que je parvienne à ressentir les choses comme lui. C’est très troublant et assez schizo­phrénique ! »

La grande fierté de Kossi Aguessy « Je n’ai jamais eu de client mécontent ! »

Il a lancé avec le designer Samy Aitali une collection de mobilier, « Organicology « il gère une autre collection « DAMN !!! », en collaboration avec la marque Fermob.

Son rêve : développer sa propre marque avec l’ouverture d’un laboratoire de recherche à Rotterdam, d’une chaîne de fabrication en France, et de magasins à travers le monde (New York, Paris, Dubaï, etc.).

Il est très sensible à écologie. « Mon premier travail a été de concevoir un nouvel intérieur pour l’Espace Renault, puis pour la Mégane et l’Avantime. Aujourd’hui, si c’était à refaire, j’exigerais d’avoir mon mot à dire sur la composition des matériaux et l’ingénierie. Je suis convaincu de la nécessité de travailler avec les énergies renouvelables  et de l’impossibilité de continuer avec le tout-polluant ! »

Il n’oublie pas son pays natal : « L’Afrique de mon père m’a apporté une vision du monde. Même si je ne suis retourné qu’une seule fois au Togo, à l’âge de 10 ans, et que je n’ai plus de contact avec mon père, je ne me suis jamais coupé de mes racines. Grâce à ma mère, je parle yoruba et mina.  L’Afrique ne doit pas se couper de ses valeurs ancestrales. Pour rattraper son retard, elle doit avoir le courage de sauter une étape : oublier aujourd’hui pour mieux penser demain. « 

A lire aussi :
Jumia : la start-up nigérienne du e-commerce
Sim Shagaya : fondateur des sites Konga.com & DealDey.com
Brian Gitta : créateur d’une appli révolutionnaire contre le paludisme !
Herman Heunis : fondateur de MXit, « le facebook africain »
Karim Mazouzi : inventeur de l’ordinateur « 100% marocain ! »
Kelvin Doe : génie de l’électricité à 15 ans !
Joel Jackson : il a crée la voiture 100% africaine à moins de 6 000 dollars !
Ory Okolloh : la kenyane reine du digital en Afrique !
Tidjane Dème : le Sénégalais, patron de Google en Afrique francophone !
Karim Sy : avec JokkoLabs, il est le roi des laboratoires numériques africains !
Karim Oumnia : le roi de la chaussure qui a séduit Beyoncé et Madonna !

Image de prévisualisation YouTube

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *