People, Projets, Startup, Vidéos

Zacharie Kambale Mayani : à lui le nouveau Facebook Africain ?

fa0a60f79fa81ad42ca09e354217bf43_1024

Il n’a que 25 ans, mais l’audace des plus grands du net ! Rien ne lui fait peur, même pas de s’attaquer au monstre de Facebook qui fête ses 10 ans !

Bienvenu dans la ville de Goma, siège de Kongo Connect est un site communautaire construit avec les moyens du bord par un jeune Congolais de 25 ans, Zacharie Kambale Mayani.

Ce jeune Congolais est un brillant développeur. Son rêve créer le nouveau réseau social africain. Qu’importe si Mixt existe déjà. Et qu’importe aussi si le système qu’il propose est très proche de celui de Facebook. Il assume : « c’est juste pour que « les utilisateurs s’y retrouvent », se défend-il.

On retrouve sur son Kongo connect quasiment les mêmes fonctions que sur Facebook  « ajouter » des amis, « aimer » et « partager » des liens, photos et autres contenus…

Mais le jeune créateur a bien l’intention aussi d’arriver à imposer sa patte personnelle : « Nous travaillons actuellement sur des nouvelles fonctionnalités pour nous démarquer de Facebook. Nous pensons à la possibilité pour les utilisateurs de partager des ouvrages dans une bibliothèque en ligne, mais aussi un service de micro-crédit, d’appel vocal… »

Son réseau qu’il a lancé en juin 2012 est encore loin du succès. Il ne réunit que quelque 1 500 membres. Mais il y a un début à tout. Zacharie Kambale Mayani le sait.

Il connait aussi ses moyens et ses limites. Il a investi 2 000 dollars, une somme importante pour lui mais dérisoire pour ce business. Pour l’heure, le site est géré depuis un cybercafé, voire via des téléphones mobiles. « Avoir une connexion permanente chez soi, à Goma, coûte énormément alors que le débit demeure très faible ».

Mais au fil des mois, il a réussi à professionnaliser sa structure. Le site est hébergé temporairement à Londres et aux États-Unis ». En attendant que « des personnes de bonne volonté se manifestent pour appuyer l’initiative ».

 « Notre réseau social est encore jeune, et nous sommes motivés, malgré toutes ces difficultés, à continuer à travailler pour son développement »

Zacharie Kambala que ses proches surnomment « Gates » espère vite passer un jour à la vitesse supérieure…

Découvrir son réseau social – Ici

Mes devises : 
« Pamoja, tusonge mbele (swahili)
Elongo, tokende liboso (lingala)
Ensemble, progressons (francais)
Together, les progress (english) »

Site web: http://www.kongoconnect.com/ Version mobile (téléphone): http://m.kongoconnect.com

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *