A la Une, Affaires, Côte d’Ivoire, People, Projets, Startup, Vidéos

Thierry N’doufou inventeur de Qelasy : la première tablette éducative ivoirienne !

Cote_dIvoire_cQelasy

Le salon mondial du mobile est organisé à Barcelone du 24 au 27 février, et c’est toujours un grand événement vu l’explosion de cet outil qui va tant continuer à révolutionner nos vies.

L’occasion pour Thierry N’doufou, directeur général de la société ivoirienne Siregex, une filiale du holding Gnanzouky, au capital de 100 millions F CFA,  de présenter sa première tablette tactile éducative ! Une tablette éducative spécialement destinée aux pays du Sud. « À partir du mois de mai, trois modèles seront commercialisés offrant dans un premier temps un accès aux manuels scolaires ivoiriens ».

Thierry N’doufou est l’ancien sous­-directeur produits et services de l’opérateur télécoms MTN en Côte d’Ivoire.

Sa tablette novatrice sera vendue environ 180 000 F CFA (274 euros) sous la marque Qelasy,

Le programme éducatif proposé est vaste: il couvre les cours de la maternelle à l’université. Des contenus plus spécialisés sont proposés aussi en options payantes.  – Paiement Orange Money.-

« Nous finissons la numérisation des ouvrages et leur transformation en contenus interactifs ».

Thierry N’doufou a pu développer son projet avec deux développeurs basés au Sri Lanka. Son projet très auiacieux a été soutenu par Paul-Emile Ebrothié, directeur général du cabinet de conseils Défis & Stratégies.

La tablette est dotée d’un écran de 8 pouces, d’un microprocesseur 4 cœurs 1Ghz et d’une mémoire de 16Go. Son autonomie sera de 8 heures .

Elle est annoncée comme résistante à l’eau et la poussière. « C’est parce que nous voulions qu’elle réponde aux conditions d’utilisation des pays chauds que nous l’avons conçue à Abidjan avant de la faire produire en Chine. Et puis cela nous a aussi permis de personnaliser son design, un éléphant est dessiné sur la coque. » Aucun détail, comme on le voit n’a été négligé…

Thierry N’doufou travaille sur ce projet depuis dix huit mois avec une équipe de cinq personnes. Il espère vendre 25 000 exemplaires de sa création en 2014. Il croise les doigts pour que sa tablette soit distribuée par Orange en Côte d’Ivoire.

En cas de succès, il rêve de décliner son concept à d’autres thématiques déjà bien identifiées et porteuses d’avenir : l’agriculture, la médecine ou les transports !

En attendant à Barcelone, il sera très fier de sa tablette ! L’Afrique aussi !

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. yawo flavien

    je veux me mettre en contacte avec Thierry N’doufou.si possible veillez me donner son email.merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *