A la Une, People, Projets, Rép. Centrafricaine, Sénégal, Vidéos

Youssou Ndour et Idylle Mamba : voici le clip de One Africa pour la paix en Centrafrique

018022014175925000000youssou

Image de prévisualisation YouTube

Africa Top Success avait annoncé l’initiative de la star de la musique sénégalaise Youssou Ndour qui a enregistré il y a quelques semaines à Dakar avec la chanteuse centrafricaine Idylle Mamba une chanson dédiée à la paix en Centrafrique, pays plongé dans les violences entre chrétiens et musulmans.

Et voici donc le clip ! Espérons qu’il soit vu et qu’il aide à calmer les esprits !

idylleMamba

Youssou Ndour, ambassadeur des causes humanitaires et musulman, a décidé d’associer une voix chrétienne de la République de Centrafrique à la sienne, espérant ainsi impulser une forte solidarité internationale pour le retour de la paix définitive en Centrafrique.

Youssou Madjiguène N’Dour est un chanteur engagé. Après avoir été ministre au sein du gouvernement de Abdoul Mbaye de la Culture et du Tourisme et des Loisirs du Sénégal-, il revient le 12 octobre, au Palais Omnisport de Paris-Bercy.

Il est né le 1er octobre 1959 à Dakar (Sénégal). Aîné de sa famille, Youssou N’Dour a grandi dans le quartier de Médina à Dakar. Son père Elimane N’Dour est d’origine sérère, sa mère Ndeye Sokhna Mboup est une griotte d’origine toucouleur et wolof.

Sa vie privée a été animé : il a officiellement divorcé de sa femme Mami Camara après 17 ans de mariage. Ils ont eu quatre enfants ensemble. Avant ce mariage, il a eu un fils, Birane et une fille, Thioro, de deux mères différentes. Il est marié à Aïda Coulibaly, métisse sénégalo-française, actuelle présidente de la Fondation Youssou Ndour, avec laquelle il a eu quatre enfants dont le dernier est prénommé Ibrahima Nelson Mandela.

Youssou Madjiguène N’Dour a travaillé avec les plus grands musiciens : Peter Gabriel, Paul Simon, Manu Dibango, Alan Stivell. Il est le compositeur de la musique du film d’animation Kirikou et la Sorcière (1998). Il apparait également comme acteur dans le film Amazing Grace (2006).

Youssou N’Dour a organisé en 1985 un concert pour la libération de Nelson Mandela au Stade de l’Amitié de Dakar. Il a également organisé plusieurs concerts au profit de l’organisation humanitaire Amnesty International. Ambassadeur de bonne volonté pour l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et pour l’UNICEF, il a également été choisi en tant qu’ambassadeur au Bureau international du travail.

En 2000, il crée La Fondation Youssou Ndour. Il oeuvre en faveur du développement durable et du droit des enfants, et de lutter contre le paludisme.
En 2004, Youssou N’Dour a participé au disque Agir Réagir en faveur des sinistrés du tremblement de terre qui a secoué la région d’Al-Hoceima, au Maroc le 24 février 2004.
En 2007, avec d’autres artistes engagés, il participe à la réalisation de Make some noises. Il milite activement pour le dénouement de la crise au Darfour.

Le 13 février 2008, il a lancé avec Benetton United Color une société de micro-crédit, baptisée Birima, du nom d’un des damel (roi) du Royaume de Cayor. En novembre 2009, il présente sa société de microcrédit au World Forum Lille (Forum mondial de l’économie responsable) qui se tient à Lille sur le thème de « l’argent responsable ».
Il est également membre du comité d’honneur de la Fondation Chirac.

Il se présente à l’élection présidentielle sénégalaise du 26 février face au chef de l’État sortant, Abdoulaye Wade. Mais sa candidature est rejetée par le Conseil constitutionnel le 27 janvier suivant. À l’occasion d’un rassemblement interdit par les autorités à Dakar le mardi 21 février, Youssou Ndour est blessé à la jambe. Lors du second tour de l’élection présidentielle, il appelle à voter Macky Sall contre Abdoulaye Wade.

Le 4 avril 2012 Youssou Ndour est nommé ministre de la Culture et du Tourisme par Macky Sall, nouveau président du Sénégal, au sein du gouvernement de Abdoul Mbaye.

Le gouvernement est limogé le 1er septembre 2013. Il reste conseiller spécial du président avec rang de ministre,. « C’est une position beaucoup plus efficace pour le Sénégal et pour le président de la République.- Je ne pense pas une seconde à quitter la politique, ni à abandonner ma passion, la musique. C’est à prendre ou à laisser. Je ne peux rien garantir. Je ne suis pas redevenu complètement libre. J’ai encore des charges au niveau de l’État et on a encore du travail ! »

De cette expérience, il confie à RFI : « J’ai sorti un plan, une vision que j’ai partagée avec le chef de l’Etat, qui est une vision pour moi qui peut développer le tourisme, qui peut valoriser encore la culture. Et donc c’était la fin de ma mission, parce que moi je suis un concepteur, je suis quelqu’un qui écoute les gens. J’ai écouté tout le monde et je pense que ma vision sur le tourisme sénégalais, si cette vision-là est appliquée, peut re-booster ce tourisme qui existe non seulement, mais qui doit booster l’économie (…) Il y a eu une démarche, une démarche qui consistait à ce que le Sénégal ne bascule pas dans l’anarchie. Moi, je me suis engagé et je n’ai pas voulu aussi faire comme certains dans d’autres pays, mener l’évolution, participer à la Révolution. Moi, j’ai voulu poursuivre cela, accompagner le président Macky Sall avec qui je partage énormément de visions, énormément d’actions de cœur pour développer le Sénégal. Et j’étais à ses côtés, en prenant un département. Et après ma mission, j’ai voulu avoir un peu plus de liberté, être à ses côtés et pouvoir travailler au niveau international pour développer le Sénégal.

Youssou N’Dour a reçu de nombreux prix pour sa musique, y compris celui du meilleur artiste africain en 1996. Le 13 février 2005, Youssou N’Dour a été récompensé par les Grammy Awards pour son album Egypt dans la catégorie meilleur album de musique du monde.Il a été fait docteur honoris causa de l’université Yale aux États-Unis en 201112. En Mai 2013, il remporte le prix Polar Music.

Youssou N’Dour est aussi un vrai touche à touche. Il possède un studio d’enregistrement à Dakar et une discothèque, le Thiossane, situé dans le quartier de Grand-Dakar, où il essaie d’être présent tous les week-ends. Il est à la tête d’un orchestre dénommé le Super Étoile de Dakar, formé en 1979.

Il est aussi organisateur depuis 2000 de concerts à Bercy (Paris) : Le Grand Bal où il rassemble toute la communauté africaine dans cette importante salle parisienne.
En septembre 2003, il crée un groupe de presse baptisé Futurs Médias, composé du journal L’Observateur (Sénégal), quotidien le plus lu au Sénégal (tirage 66 000 exemplaires), de la Radio Futurs Médias (RFM), et, depuis septembre 2010, de la chaîne Télé Futurs Médias (TFM)

Le 12, il retrouve donc son public à Paris : « Parce que depuis deux ans, à part les concerts humanitaires, je n’ai pas eu à faire de grands concerts. Et je veux vraiment relever encore le niveau, non seulement que les gens vont trouver ce qui existait, mais je veux encore relever la chose. Et je pense que c’est un grand moment et je tiens à inviter tous les Africains, tous les mélomanes de la musique. Qu’on donne une belle image ! Pour moi, le « Grand Bal » c’est un moment où on donne une belle image de l’Afrique. Les femmes sont bien habillées, les hommes aussi ! C’est un moment de fête. Il n’y a pas de bousculade. C’est la paix et c’est la joie ! Chaque fois qu’on nous montre ici en Occident ; l’Afrique c’est la guerre, c’est la tristesse, c’est le sida. Oui, ça existe en Afrique. Mais il y a aussi l’Afrique qui sourit. L’Afrique adore les belles choses aussi. Et c’est cette image-là qui m’intéresse de montrer à l’Occident. »

Discographie
Albums
Disques Année
Immigrés 1982
Bitim Rew 1984
Nelson Mandela 1986
The Lion 1989
Set 1990
Live tv 1991
Eyes Open 1992
7 Seconds 1994
Guide (Wommat) 1994
Diapason Plus 1995
Lii 1996
Djamil 1984
Voices from the Heart of Africa14 1996
Inédits 84-85 1997
St. Louis 1997
Spécial Fin D’année Plus 1998
Kirikou 2000
Joko: The Link 2000
Rewmi 2000
Le Grand Bal 2000
Le Grand Bal à Bercy 2001
Ba Tay 2001
Nothing’s In Vain 2002
Youssou N’Dour and His Friends 2002
Sant 15 2004
Rokku mi rokka16. 2007
Alsamaday 2007
Salagne Salagne 2009
Dakar – Kingston 2010
Mbalakh Dafay Wakh 2011

Compilations
Disques Année
Euleuk Sibir 1992
The Best of Youssou N’Dour 1995
Immigrés/Bitim Rew 1997
Best of the 80’s 1998
Hey You: The Essential Collection 1988–1990 1998
Birth of a Star 2001
Rough Guide to Youssou N’Dour & Étoile de Dakar 2002
7 Seconds: The Best of Youssou N’Dour 2004

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *