A la Une, People, Projets, Vidéos, Zambie

Dambisa Moyo : l’intellectuelle zambienne qui secoue l’Afrique !

images-1 images Unknown-1 Unknown

Dambisa Moyo, 43 ans, est une femme de conviction et elle les exprime avec sa plume.

Son troisième livre vient de sortir : elle s’attaque sur l’insatiable appétit de la Chine en Afrique. Un livre polémique, comme les précédents. Pour elle, l’empire du milieu a tissé des liens avec l’Afrique et l’Amérique latine, privant les pays occidentaux d’affaires potentielles. 

En 2009, son premier livre, L’Aide fatale, avait déjà suscité une vive polémique : elle s’attaquait à l’aide au développement, affirmant qu’il pouvait d’aggraver la situation en Afrique plutôt que de l’améliorer, et prônait, à la place, une politique libérale. «La politique d’assistance n’a nulle part au monde réduit la pauvreté ni stimulé la croissance. Pis, ses effets pervers sont patents : elle alimente la corruption, affaiblit l’État de droit, entrave l’investissement privé. [..] En 1970, 11% des africains vivaient avec moins de 1 dollar par jour. Trente ans plus tard, on était à 66%. »

Elle  se revendique de Peter Thomas Bauer, à qui l’ouvrage est dédié, ou de William Easterly.

Il se dit que le président rwandais, Paul Kagamé, séduit pas les thèses qu’elle y défendait, l’aurait même offert à ses collaborateurs.

En 2010, elle publie un livre sur les États-Unis qu’elle décrit comme un « colosse aux pieds d’argile sur le point de perdre son hégémonie mondiale.

Dambisa Moyo est née en 1969 à Lusaka, en Zambie. Elle a fait ses études dans son pays avant de rejoindre  Oxford où elle obtient son doctorat en économie, ainsi qu’un master à la Kennedy School of Government de l’université Harvard. Elle a également un MBA en finance et un bachelor en chimie, tous deux obtenus à l’American University de Washington D.C.

Elle a été l’ancienne chef économiste en charge de l’Afrique subsaharienne chez Goldman Sachs de 2001 à 2008.

En 2009, elle fait partie du classement  du magazine américain Time qui publie le palmarès des cent femmes les plus influentes dans le monde.

Elle partage aujourd’hui sa vie entre Londres et Paris.


Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *