People, Projets, Togo

Adolé Glihto : La scientifique togolaise, lauréate du prix « Kwame N’krumah » 2013 honorée !

glitho2 glitho3 glitho1

Les universités du Togo, ont salué ce mardi 11 mars 2014 le parcours exceptionnel d’Isabelle Adolé Glito,  la première femme professeur en biologie animal du pays. Lauréate du Prix scientifique « Kwame N’krumah » 2013 organisé par l’Union Africaine, Isabelle Adolé Glito  œuvre pour  une augmentation du nombre  des femmes dans le domaine scientifique au Togo.

Titulaire d’un doctorat  en entomologie   en 1977, Glitho fait partie de la crème des chercheurs en Afrique. La Togolaise spécialisée en physiologie du développement et de la reproduction des insectes est admise au titre de professeur titulaire en Biologie animale en 1998. Les activités professionnelles de  cette dernière n’ont pas su prendre le pas sur ses valeurs de femme africaine auxquelles elle tient.

Plusieurs initiatives révolutionnaires à l’Université de Lomé sont à mettre à l’actif de cette dame combattante. On retient parmi ses réalisations,  la création du laboratoire d’entomologie appliquée et l’instauration du  Master International Environnement, Eau et Santé impliquant cinq pays dont le Togo.

Présidente de la fondation « Femmes Togolaise pour la Promotion de la science et la technologie », la scientifique togolaise milite pour une meilleure représentation des Togolaises dans l’univers de la science. Le système de mentorat et de tutorat qu’elle a mis en place porte déjà ses fruits.

Le prix  « Kwame N’krumah » n’est pas la première distinction honorifique reçue par Adolé Glitho. Chevalier de l’ordre des Palmes Académiques de France en 2003, Officier des Palmes académiques du Togo 2010, Chevalier des Palmes Académiques du CAME en 201, Chevalier de la légion d’Honneur de France en 201, Isabelle Adolé Glito dédie tous ses prix à ses colorateurs.

Adolé Glitho  a une bibliographie digne de son rang.  Elle a déjà publié 80 articles et  une quinzaine de rapports scientifiques sur des projets de recherches réalisés.

 

 

A lire aussi :

2 Comments

  1. Vraiment très content de l’apprendre, comme quoi, on ne dor pa au Togo

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *