A la Une, Affaires, Cameroun, Mode, People, Projets, Vidéos

Julienne Dafonseca : reine de l’Afro chic avec sa marque de prêt à porter Owl

Unknown owl-nouvelle-marque-afro-chic-jewanda owl-offre-un-sweat-shirt-a-gagner-nouvelle-marque-afro-chic-jewanda-2

Sa notoriété dépasse le Cameroun. Julienne Dafonseca fait un nouveau carton avec sa collection Owl. « OWL signifie l’animal chouette en anglais et O.W.L c’est « Original Women’s life ». Le choix du logo est très simple. Je suis fan de hiboux et de chouettes. Mon choix de logo a donc été facile, mais j’ai voulu une chouette ludique et funky. Je voulais que ça fasse sourire. »

Après avoir été acheteuse/Chef de Produit pendant 9 ans pour une grande enseigne de mode internationale, elle n’a pas hésité à lancer sa propre marque. « Par passion de mon continent, l’Afrique, « sa musique, ses couleurs, sa joie de vivre, sa cuisine… C’est l’envie de porter un vêtement qui me relie à mes racines tout en s’adaptant dans un univers urbain et contemporain. C’est ma vision d’une Afrique moderne, dynamique et joyeuse. »

Elle a monté sa société avec l’homme de sa vie qui gère la partie financière, et marketing. « Je suis têtue et quelques fois il nous arrive d’avoir des discutions animées…Lol, à la fin on trouve toujours un point d’entente. C’est très enrichissant de travail en couple car on apprend chaque jour de l’expérience de l’autre, pour ma part je suis toujours admirative. »

Julienne Dafonseca vise le marché africain, mais elle a des ambitions aussi en Europe et aux Etats-Unis

Elle vend ses collections en ligne sur le site www.owlparis.com.

« OWL se veut une marque responsable, et l’Afrique est au cœur d’OWL. Nous tenions à apporter notre contribution en aidant les associations caritatives qui travaillent principalement en Afrique à l’aide et au développement du continent. »

Avec un enthousiasme débordant, elle constate : « OWL c’est avant tout une belle aventure humaine qui démarre bien et on espère que ça perdura parce que « L’Afrique c’est chic ! » by OWL. »

A lire aussi :

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *