A la Une, Cameroun, People, Sports

Samuel Eto’o, la star camerounaise règle ses comptes ! Parle-t-il trop ?

media_xll_6599320-300x168

Samuel Eto’o, la star camerounaise de Chelsea a fait son show sur le terrain en humiliant Arsenal. Mais aussi en tenant des propos très agressifs. Ce n’est pas nouveau, plus il avance en âge, plus il se sent libre de dire ce qu’il pense…

Du coup, ce week-end, après avoir réglé ses comptes avec José Mourinho, son entraineur qui le trouve trop vieux, et affirmé que ça ne tourne toujours pas rond dans le foot camerounais, il s’en prend à Pep Guardiola,  son ancien entraineur à Barcelone (2004-2009)

Invité de l’émission Le Club du dimanche sur beIN Sports, il s’est bien lâché ( voir la vidéo).

«J’ai rappelé à Guardiola quand il est arrivé qu’il n’avait jamais été un grand joueur.  Je lui ai dit : ‘celui qui te fera gagner, c’est Eto’o’. J’ai beaucoup fait pour le club. Guardiola a eu le malheur de me faire jouer vingt minutes contre Chivas et je marque 3 buts. Guardiola n’a jamais eu le courage de me parler en face. Je ne voulais pas parler à Guardiola tant qu’il ne me présentait pas ses excuses. Je lui ai parlé deux fois, a-t-il expliqué longuement. Pep voulait me donner des leçons d’attaquant mais lui était milieu de terrain. Pep me disait comment faire les mouvements d’attaquants. Je lui ai dit : ‘Mais tu n’es pas normal toi ?’. La vraie histoire, c’est que Pep n’a pas respecté des choses dans le football».

« Comme entraîneur, il n’avait rien démontré. Il est arrivé et il ne connaissait même pas l’histoire du vestiaire ! (…) J’ai eu une discussion avec lui et une très belle offre pour aller jouer six mois en Ouzbékistan où ils me donnaient 26 millions de dollars. Dans son bureau, il me dit ça peut te faire du bien, vas-y. Je lui ai dit : « Celui qui va te faire gagner c’est Eto’o et tu viendras me demander pardon. » Et je suis resté à ma place. (…) Il n’a jamais eu le courage de me dire les choses en face. »

« J’ai parlé deux fois à Pep. Une fois, c’est parce qu’il me demandait d’aller parler à Yaya Touré, qui ne voulait rien savoir de lui. Une autre fois c’est parce qu’il voulait me donner des conseils d’attaquant. Mais il était milieu de terrain, pas attaquant! » « Pep me disait comment faire les mouvements d’attaquants. Je lui ai dit : « Mais tu n’es pas normal toi? » La vraie histoire, c’est que Pep n’a pas respecté des choses dans le football. »

On notera aussi ce passage tout aussi agressif sur le foot au Cameroun : « Les gens travaillent pour se remplir les poches. L’équipe nationale du Cameroun est la meilleure équipe africaine. Il y a énormément de talents dans notre équipe. Je souhaite le meilleur pour mon pays.

C’est dommage ce qui s’est passé au Mondial en 2010 et j’espère que quatre ans plus tard, nous avons appris de nos erreurs. Ça fait 17 ans que je porte ce beau maillot, ce maillot à responsabilité… Les joueurs n’ont pas joué et les dirigeants complices de cela ont tout manigancé pour que certains joueurs ne jouent pas.

La seule chose que je souhaite pour mon pays c’est ce qu’il y a de meilleur et que ceux qui ont les capacités à certains postes, qu’ils soient à ces postes. Il ne faudrait pas qu’on prenne des gens parce qu’on a certains intérêts derrière et après on dira que c’est l’Afrique. Si on ne fait pas bien les choses, ceux qui dirigent le football mondial continueront de nous traiter avec moins de respect que d’autres. Moi je ne permets pas ça parce qu’avec d’autres nations de football, on ne fait pas ce qu’on fait au Cameroun. Je ne sais pas pourquoi le Cameroun et pas mal d’autres pays africains doivent subir cela. »

On peut quand même se demander le « Dieu » Eto’o ne prend pas trop de risques à s’exposer ainsi…

La fortune du joueur de  Chelsea est  estimée à 85 millions d’euros.

Sa bio avec Africa Top Sports.com :
Il est né le 10 mars 1981 à Nkon au Cameroun.

Parcours :
Il est restera comme l’un des plus grands attaquants africains de tous les temps. Repéré dès l’âge de 15 ans par le Real Madrid, il a fait vivre au FC Barcelone ses plus grandes heures de gloire. Il est aussi  le seul Africain à avoir remporté à trois reprises la Ligue des Champions. Il a gagné à deux reprises avec le Cameroun, la CAN. Il restera comme l’un des plus grands attaquants africains de tous les temps. Repéré dès l’âge de 15 ans par le Real Madrid, il a fait vivre au FC Barcelone ses plus grandes heures de gloire. Il est aussi  le seul Africain à avoir remporté à trois reprises la Ligue des Champions. Il a gagné à deux reprises avec le Cameroun, la CAN.
Sa carrière, ses clubs :
– Il rejoint Carpentras à l’âge de 14 ans avec ses frères David et Étienne. Il se fait refouler hors de France et ne peut donc pas intégrer du PSG.
– De retour au Cameroun, il intègre la célèbre école de foot de la Kasji Sport Academies  à Douala.
– Il est alors repéré, il joue en France en L2 au Havre. Il enchaine ensuite des contrats à Saint-Etienne et à Cannes.
– 1996 : il signe un contrat avec le Real Madrid. Il a 15 ans. Lors de sa première saison.
– 1997-1998 : il est prêté par le Real à Legandes. ( Club de 2em division espagnol).
– 1998/1999 : il rejoint le Real.
– Janvier 1999 à juin 1999 : il est alors prêté six mois à l’Espanyol Barcelone.
– Janvier 2000 : le Real le vend au RCD Majorque 
– 2004 : il rejoint le FC Barcelone pour 24 millions d’euros
– 2009 : il qutte le FC Barcelone pour l’Inter de Milan.
– 2011: il est transféré pour 27 millions d’Euros au FK Anji MAkhatchkala. Il est payé 20,5 millions d’euros net par an (plus 20 000 € par but et 10 000 € par passe décisive)
– Depuis le 29 août 2013, il joue à Chelsea en L1 anglaise.

Equipe du Cameroun : 
– Il dispute en mars 1997 son premier match la veille de ses 16 ans contre le Costa Rica.
– 1998 : il participe à la Coupe du monde de Foot. Il est le plus joueur  de la compétition.
– 2000 : il gagne la Can et la médaille d’Or aux JO de Sydney.
– 2002 : il gagne une deuxième Can.

Son palmarès :
– Real Madrid
1998Vainqueur de la Coupe Intercontinentale de la FIFA
2000 : Vainqueur de la Ligue des champions

– RCD Majorque
2003Vainqueur de la Coupe D’Espagne. 2003 : Finaliste de la Supercoupe d’Espagne  

– FC Barcelone
2006 et 2009 : Vainqueur de la Ligue des Champions
2004 et 2007 ; Vainqueur de la Copa Cataluña
2005, 2006 et 2009 : champion d’Espagne
2007 : Vice-Champion d’Espagne
2009 ; Vainqueur de la Coupe d’Espagne
2005 et 2006 : Vainqueur de la Supercoupe d’Espagne

– Inter Milan :
2010Vainqueur de la Ligue des Champions
2010 : champion d’Italie.
2010 et 2011 : Vainqueur de la Coupe d’Italie
2010 : Vainqueur de la Supercoupe d’Italie

FK Anji Makhatchkala
2013 : Finaliste de la Coupe de Russie

–  Cameroun  :
2000 : Champion Olympique.
2000 et 2002 : Vainqueur de la Coupe d’Afrique des NAtions

Distinctions personnelles
2003, 2004, 2005 et 2010 : joueur africain de l’année.
2004 : Étoile d’or France Football.
2004,  2009, 2010, 2011 : Lion d’or Africain.
2006 : Meilleur buteur de la CAN avec 5 buts

Ses petites phrases :
– « Pourquoi l’Anzhi? Je suis un aventurier ! « – Courrier de Russie. Novembre 2012-
– « Le problème vient plutôt des terrains impraticables en hiver. Là, le football devient totalement différent. Il faut se réadapter à une nouvelle façon de jouer » – Courrier de Russie. Novembre 2012-
– « J’ai eu la chance de tomber dans un bon groupe avec un grand entraîneur, Guus Hiddink. » – Courrier de Russie. Novembre 2012-
– « Je suis un amoureux de New-York et Moscou m’y fait penser parce qu’elle ne dort jamais. A deux heures du matin, il y aura toujours un endroit ouvert pour manger ou pour prendre un verre. Moscou offre cette possibilité vingt quatre heures sur vingt quatre. Cette ville change tout le temps. La dernière fois, je partais en vacances, et des constructions débutaient là où j’habitais. Un mois et demi plus tard, tout était presque terminé. Comme à New-York, les gens ne s’arrêtent jamais. J’aime cette mentalité là. – Courrier de Russie. Novembre 2012-
–  » Les gens insistent sur le racisme en Russie mais le phénomène est mondial. Je ne dirais pas non plus que je n’ai jamais entendu d’insultes racistes ici : ce serait faux. » – Courrier de Russie. Novembre 2012-

 

A lire aussi :

2 Comments

  1. Gaetan

    Tellement pressé a tirer sur Eto’o que vous ne relisez pas votre post. Au moins lui il fait son travail et bien. Pep, tout comme vous, l’a froissé et il ne se doit pas de répondre parceque lui c’est Eto’o. Si seulement vous étiez autant connu dans votre metier que lui dans le sien vous ne tiendrez pas de discours pareil, pas meme pour faire du buzz. Si vous aviez autant été froissée que lui par le racisme et le manque de reconnaissance vous pourriez sortir votre plume.

    « Avant de me critiquer, mets mes chaussures, parcours mon chemin, Trébuche ou j’ai trébucher , Relève toi comme je l’ai fais , vis mes fous-rires, mes moments de détresse Après seulement après tu pourras me juger … « 

  2. Heureusement qu’il sait comment bien faire l’amour aux joueurs sur un terrain de foot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *