A la Une, Guinée-bissau, People, Politique, Vidéos

Kumba Yala : l’ex président de la Guinée-Bissau, surnommé « Bonnet Rouge » n’est plus

get_img kumba

Il avait été président de la Guinée-Bissau de 2000 à 2003 : Kumba Yala n’est plus. Il est décédé d’un arrêt cardiaque à l’âge de 61 ans. On le surnommait « Bonnet rouge », à cause de la coiffure qu’il portait souvent en public.

« L’ex-président Kumba Yala est mort des suites d’un arrêt cardiaque », a annoncé le gouvernement.

Kumba Yala avait fait un malaise dans la soirée de jeudi. Il est décédé tôt vendredi

La dépouille de l’ex-président a été transportée à l’hôpital militaire de Bra, en périphérie de Bissau.

Ce soir, l’AFP rapporte qu »un important  dispositif de sécurité  a été déployé devant cet établissement.

Des centaines de proches de Kumba Yala ou membres de sa formation, le Parti de la Rénovation sociale (PRS), convergeaient vers son domicile.

Le gouvernement a décrété un deuil national de trois jours à compter de samedi.

Des obsèques officielles seront aussi organisées à une date qui n’a pas encore été communiquée.

Kumba Yala était né le 15 mars 1953 à Pkon, une localité près de Bula (nord-ouest) dans une famille de paysans d’ethnie balante. Il avait fait ses études dans son pays et au Portugal, l’ancienne puissance coloniale.

Il était professeur de philosophie, diplômé en droit et polyglotte (portugais, espagnol, français, anglais).

Il avait la réputation d’apparaitre en public avec un bonnet de laine rouge, signe de distinction des initiés balantes, qui lui a valu son surnom de « Bonnet rouge ».

Elu en 2000, M. Yala avait été renversé, sans effusion de sang, par des militaires, le 14 septembre 2003.

Depuis, il avait brigué la présidence deux fois, sans succès.

Il s’était converti à l’islam en 2008 et a changé son nom en Mohamed Ialá Embaló.

Image de prévisualisation YouTube

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *