Emploi des Jeunes : PROVONAT, la solution togolaise qui marche

provonat3

Victoire TOMEGAH-DOGBE, ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes
Victoire TOMEGAH-DOGBE, ministre du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes

750 nouveaux volontaires nationaux ont prêté serment jeudi 03 avril à Lomé dans le cadre du programme  de Promotion du Volontariat  National au Togo (PROVONAT). Ces jeunes diplômés sans emplois qui font partie de la 7ème vague du projet vont acquérir leur première expérience professionnelle.  Lancé il y a deux ans, le PROVONAT a déjà offert de l’emploi à 4230 jeunes.

Les jeunes retenus vont travailler au sein des associations, administrations et entreprises sur la base d’un contrat d’un an renouvelable cinq fois.

Le projet piloté par le ministère togolais du  Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes jouit de l’appui du PNUD, de France Volontaires, du GIZ (coopération allemande) et du Corps de la Paix des Etats-Unis.

Le PROVONAT suscite l’admiration de la communauté internationale. Présente à la cérémonie de prestation de serment, Khardiata LO N’DIAYE, la Représentante Résidente du PNUD au Togo, n’a pas caché sa joie de voir se pérenniser le projet. « Aujourd’hui, je  me réjouis de constater  qu’en  plus  du  nombre  de plus en plus  croissant de volontaires, le  PROVONAT s’inscrit désormais  dans  la pérennité  et  la capitalisation  de ses acquis», a-t-elle indiqué.

Pour Richard Dictus, le principal responsable du Programme de Volontariat des Nations Unies, qui achève vendredi une visite de 3 jours au Togo, le PROVONAT est une première en Afrique. « Le Provonat est très important et sans doute l’un des meilleurs jamais réalisé en Afrique. C’est un exemple pour la sous-région, c’est un exemple pour l’Afrique et nous voulons essayer de construire un nouveau partenariat international pour soutenir ce projet togolais, mais aussi les autres projets dans la région », explique-t-il.

Réagissez sur: africatopforum.fr

14 thoughts on “Emploi des Jeunes : PROVONAT, la solution togolaise qui marche

  1. la pauvreté au Togo est du au faite que les jeunes focalisent leur ambitions sur les fonctions publiques ce qui n’est pas le cas chez les anglophones.mais par l’effort du gouvernement avec l’élaboration dudit projet les jeunes arrivent à s’évertuer. Donc moi j’exhorte les autorités à mener une politique de sensibilisation depuis les classes du lycées au lieu d’attendre les jeunes à avoir leurs licences.Merci

  2. C’est une très bonne initiative que je salut au passage, mes remerciements vont à l’endroit de tous/toutes les responsables qui se sont engagé(es) dans ce Programme surtout Mme la Ministre du Developpement à la Base Victoire TOMEGAH-DOGBE. J’aimerais egalement faire partir du PROVONAT.Merci

  3. salut à vous;responsables,membres,partenaires du PROVONAT.selon moi aussi,c’est la meilleure parmi les meilleures des initiatives.c’est une solution pour le chômage de nous les jeunes.ainsi, moi aussi j’aimerais faire partir du PROVONAT.je suis en formation à l’université de Lomé,en troisième année,en géographie.mon problème est: les moyens financiers.aidez moi s’ il vous plais.merci d’avance pour votre compréhension….

  4. c’est une bonne chose que le gouvrnement a instauré et je voudrais bien faire partie de ces volontaires, je suis titulaire d’une licence en allemand.Merci

  5. j’ai la licence en gestion :finance et comptabilité et je suis a la recherche d’un emploi en passant par votre institution.s’il vous plait aidez moi

  6. J’ai un diplôme de Licence professionnelle en communication Marketing.j’aimerais bien passé par vous afin de trouver un travail.Merci bien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.