A la Une, Affaires, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-vert, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Erythrée, Éthiopie, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée Équatoriale, Kenya, RD Congo, Rép. Centrafricaine, Sao Tomé-et-principe, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Tchad, Togo

Gabon émergent : sortir 1 million de Gabonais de la pauvreté

gawad-kalinga-gabon-1

ali-bongo

Le président Ali Bongo depuis son arrivée à la tête du Gabon en 2009, a fait de la lutte contre la pauvreté son cheval de bataille. Il a lancé « Gabon Emergent », un concept qui consiste à mettre en œuvre une stratégie dont le ressort est la valorisation du potentiel en ressources humaines, naturelles et minières du Gabon. C’est dans ce cadre que le pays a reçu le 04 avril 2014, la visite de la fondation Gawad Kalinga représentée par son fondateur Kalinga, une figure emblématique mondiale de la lutte contre la pauvreté.   « Sortir 1 million de Gabonais de la pauvreté », telle est la mission assignée au  père de la fondation Gawad Kalinga.

La formation de Tony Meloto est destinée au  DG du Budget, aux ministres Brigitte Anguillet Mba (Solidarité nationale et Prévoyance sociale), Magloire Ngambia (Habitat) et  à Jean-Baptiste Bikalou, président de la Chambre de Commerce. Cette rencontre prépare la voie pour le Forum de l’inclusion sociale des 25 et 26 avril prochains.

Le conférencier a invité le Gabon à réduire la pauvreté par l’entreprenariat social. Cette nouvelle technique, il l’a déjà expérimenté en 2013 en relogeant 1 million de Philippins dans 23 villages de son pays. Pour Gawad Kalinga, le Gabon est le carrefour du développement de l’Afrique centrale.

 «C’est ma première visite en Afrique et pour ce faire, j’ai choisi le Gabon. Le choix du Gabon : parce qu’il y a la paix au Gabon, il y a la stabilité et une véritable envie gouvernementale. On voit d’ailleurs qu’ici, le gouvernement travaille beaucoup avec le secteur privé et c’est notamment cette volonté qui m’a donné envie de venir ici. Je pense aussi que le Gabon, par rapport à tous ces Africains, peut être un carrefour de développement pour l’Afrique centrale. (…) Le Gabon, comme nous en Asie, partageons beaucoup de points communs sur le développement, et les Philippines et le Gabon sont tous deux des pays émergents. Je suis certain qu’ici on a tous à apprendre l’un de l’autre», a déclaré Tony Meloto.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *