A la Une, Affaires, Bénin, Burkina Faso, Cap-vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-bissau, Libéria, Mali, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, Togo

1er Marché ivoirien de l’artisanat : La marocaine Laksis Fatima remporte le « Prix des Lauréats »

marche-ivoirien1

L’art marocain était sous les projecteurs lors de la première édition du  Marché ivoirien de l’artisanat () qui a pris fin ce dimanche au Palais des sports de Treichville (Abidjan). Le rendez-vous culturel international a été l’occasion de récompenser plusieurs acteurs œuvrant pour la promotion du secteur. Au total huit prix ont été décernés à la cérémonie de clôture du MIVA 2014. Le Maroc a remporté le Prix du « Meilleur participant pays » et le « Prix MIVA des lauréats ».

Avec son pavillon« Le Royaume au MIVA 2014 » 400 m2 occupant 17 stands, le Maroc ne pouvait pas rater le Prix du « Meilleur participant pays » de la première édition du Marché ivoirien de l’artisanat (MIVA 2014). L’art marocain a également été valorisé par le « Prix MIVA des lauréats » qui est revenu à Laksis Fatima. La marocaine a partagé ce titre avec la malienne Amadou Danioko (Mali) et la Camerounaise Tassa Hilaire.

« Je suis heureuse pour ce prix que je dédie à tous les Marocains et notamment à Sa Majesté qui fait, énormément, pour la promotion de la culture en général et l’artisanat en particulier. C’est avec plaisir que j’ai participé au MIVA », a indiqué Laksis Fatima, présidente de la coopérative des artisans du Maroc.

Pour le ministre ivoirien de la Promotion de la jeunesse, des sports et des loisirs, Alain Lobognon, représentant le Premier ministre Daniel Kablan Duncan, MIVA s’inscrit dans le cadre des activités marquant 2014, « l’année de l’artisanat ».

« C’est dans cet ordre d’idée que le gouvernement a adopté le Code de l’artisanat comme instrument de modernisation et de professionnalisation de ce secteur. (…) Sous d’autres cieux, ce sont des millions de visiteurs qu’on aurait vu mais on est en Afrique. J’ose croire qu’à l’avenir, l’artisanat africain sera célébré par les africains eux-mêmes », a indiqué le ministre.

300 participants, 200 stands, 500 participants par jour, voilà le bilan chiffré de la première édition du Miva.

Les différents prix décernés

Prix du « Meilleur participant pays » : Maroc

« Prix MIVA des lauréats » : Laksis Fatima, Amadou Danioko (Mali) et Tassa Hilaire (Cameroun).

« Le Grand Prix MIVA du Premier ministre » : Sidiki Coulibaly (Côte d’Ivoire)

« Prix jeunesse MIVA »  Sidonie Condombo (Burkina Faso) et Abdel Bénissa (Tunisie)

Prix Meilleur stand à Cissé Abalah (Burkina), Boubacar Doumbia (Mali) et Mohamed N’Jah (Tunisie).

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *