A la Une, Djibouti, Erythrée, Éthiopie, Kenya, Politique, Projets, Somalie, Soudan, Tanzanie, Vidéos

Afrique de l’Est : Bientôt la Silicon Valley de l’Afrique

kagame

Les pays de l’Afrique de l’Est veulent unir leurs efforts pour faire de la région, le numéro 1 des TIC en Afrique. Les représentants des dirigeants politiques et industriels de  cette partie de l’Afrique se sont réunis à Nairobi (Kenya) pour la création d’une plateforme d’échange d’Internet commune.

« Les États d’Afrique de l’Est ont besoin d’un point d’échange Internet commun pour renforcer le débit, étendre la connectivité et résoudre des questions critiques comme celles du coût et de la sécurité  (…) La mise en place d’une plateforme d’échange Internet commune est devenue impérative car les pays font une priorité de l’adoption des services de commerce électronique et de services publics informatisés », a indiqué Joseph Tiampati, le secrétaire principal du ministère des Technologies de l’information du Kenya.

La communauté des Etats de l’Afrique de l’Est s’inspirera  du cas du Rwanda et du Kenya pionniers en la matière. Le pays de Paul Kagame, malgré le génocide de 1994 qui a décimé près d’un million de la population est considéré par la Banque mondiale comme le second pays propice aux affaires en Afrique. Avec son ambitieux projet « Rwanda 2020 », le pays veut  baser son économie sur les technologies de l’information et de la communication (TIC).

Kigali qui se veut la capitale de la technologie en Afrique continue dispose d’un Klab composé de onze starts-up. Ces espaces équipés de Wifi  permettent aux jeunes entrepreneurs de se partager les idées et de réfléchir sur le développement des TIC.  Le partenariat noué par le Klab de Rwanda avec le campus de recherche de l’université Carnegie Mellon est une fierté pour son directeur.

« J’ai des entrepreneurs, une université de renommée mondiale, des entreprises technologiques et une infrastructure had hoc. Ca me fait penser à une mini Silicon Valley», a indiqué le directeur Michael Bezy.

L’ambition de Kigali impressionne les experts internationaux des TIC. « Le meilleur atout de la stratégie technologique du Rwanda est sa vision audacieuse de l’avenir. C’est un tout petit pays qui aime faire de très grands rêves. Les grands projets attirent les gens, et c’est là tout l’avantage du Rwanda », a indiqué Carter Crockett, fondateur du Center for Entrepreneurial Leadership

L’un des obstacles que pourrait connaitre le projet de la communauté des Etats de l’Afrique de l’Est est la pauvreté des populations. Cette situation est aggravée par l’inégale répartition des richesses. En Rwanda par exemple, 10% des plus riches gagnent 3,2 fois les revenus des 40% des habitants les plus pauvres, selon un rapport de 2011 de la Society for International Development.

Image de prévisualisation YouTube

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *