Afrique du Sud, Algérie, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Cameroun, Cap-vert, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Erythrée, Éthiopie, Gambie, Guinée, Guinée Équatoriale, Guinée-bissau, Lesotho, Libéria, Lybie, Malawi, Mali, Mozambique, Namibie, Nigéria, Politique, Rép. Centrafricaine, Somalie, Soudan, Swaziland

Santé : les Etats africains unis pour atteindre les OMD

atelier-sante

Sous l’égide de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’Union Africaine (UA), les ministres de la santé des Etats africains se sont réunis du Luanda (Angolas) pour définir de nouvelles stratégies afin de réduire le taux de mortalité des populations africaines.

Les participants à la rencontre historique de haut niveau ont décidé de la création d’une Agence africaine des médicaments et un Centre africain de prévention et de contrôle des maladies. C’est deux outils permettrons aux pays africains d’unir les forces pour lutter efficacement contre les problèmes de santé rencontrés sur le continent.

Les nouveaux de l’Afrique sont la construction des infrastructures sanitaires et la lutte contre les maladies non transmissibles comme le tabagisme, l’alcoolisme, la sédentarité ou encore l’obésité.  « Parler de la santé, c’est parler de l’avenir de nos enfants, et parler des infrastructures de santé, c’est aussi garantir le bien-être de nos populations », avait déclaré Manuel Vincente, vice-président angolais.

L’Afrique a réalisé des progrès en matière de santé publique. Le taux de la mortalité infantile a nettement diminué passant de 220 à 45 décès pour 1 000 naissances. L’espérance de vie des Africains qui était à 50 ans est passée à 54 ans.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *