A la Une, Afrique du Sud, Angola, Éthiopie

Les villes africaines qui vont concurrencer les grandes métropoles

Addis Abeba, Nairobi, Le Caire, Johannesburg, Le Cap. Voilà les villes du continent noir qui vont bientôt rivaliser avec New York, Paris et Londres.

Selon une étude du Global Cities Index, publié le 22 avril 2014, ce classement est établi en fonction de cinq indicateurs : l’activité économique, le capital humain, l’échange d’informations, l’offre culturelle et l’influence politique.

En termes plus clairs, ces villes africaines identifiées ont donc le potentiel et les caractéristiques pour concurrencer les grandes métropoles mondiales d’ici 10 à 20 ans d’ici 10 à 20 ans

« Les villes africaines sont à la croisée des chemins. Les mégapoles historiques que sont Johannesburg, Nairobi et Lagos continuent d’être parmi les villes africaines les plus globalisées », note Dan Starta, l’un des auteurs du rapport.

Il souligne tout de même qu’ « avec une chute dans le classement depuis le premier indice en 2008, des villes émergentes pourraient rapidement leur passer devant ».

En ce qui concerne les villes émergentes, le cabinet de conseil A.T. Kearney, indique que c’est Jakarta qui prend la tête du classement.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *