A la Une, Bénin, Burkina Faso, Cap-vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-bissau, Libéria, Mali, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, Togo

Pagne en fête à Lomé : Alphadi veut faire de la mode un outil de développement

alphadi

Le styliste modéliste nigérien Alphadi, a appelé mardi à Lomé les économistes ainsi que les banquiers à reconsidérer leurs opinions sur  la mode africaine.

Le constat fait par ce dernier est que les décideurs africains ne considèrent pas l’industrie textile comme un créneau en matière d’affaires et de développement.
Bien au contraire, estime Alphadi, « cela devrait faire objet  d’un véritable plaidoyer pour l’ouverture d’esprit sur la question ».

Sidhamed Seidnaly, alias Alphadi a émis cette opinion au cours d’une table-ronde sur le « Développement de l’industrie textile et de la mode en Afrique : défis et perspectives » dans le cadre de la foire, « Pagne en fête », organisée par la Chambre de commerce et d’industrie du Togo.

A en croire les organisateurs, l’événement  vise à pérenniser la culture du port du pagne au Togo, à relancer et à promouvoir le commerce du pagne dont Lomé est une plaque-tournante en Afrique de l’Ouest.

Pour le styliste, il faut construire toute une politique de développement de l’industrie textile sur le continent et en faire bénéficier la mode en plein essor pour booster l’économie africaine exsangue.

« Il existe des potentialités en Afrique et le coup de pouce doit être la volonté politique des décideurs politiques », affirme Alphadi qui voit mal que des Africains sont habillés par des firmes étrangères alors que tout peut se faire sur le continent.

Ce dernier appelle donc à un éveil des consciences pour construire des économies autour des potentialités africaines qui existent déjà.

Le styliste modéliste n’a pas manqué de rendre un vibrant hommage aux commerçantes de pagnes du Togo connues sous le nom de « Nana Benz ».

Il encourage enfin  la jeune génération à faire mieux pour le bonheur du Togo  et de l’Afrique.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *