A la Une, Afrique du Sud, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Cap-vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-bissau, Lesotho, Libéria, Malawi, Mali, Mozambique, Nigéria, Non classé, Pays, Sénégal, Sierra Leone, Swaziland, Togo, Zambie

Timbuktu : Le film d’Abderrahmane Sissako nominé au festival de Cannes

sikasso

Image de prévisualisation YouTube

Un seul film africain sera en compétition  pour la Palme d’or de la 67e édition du Festival de Cannes, prévue du 14 au 25 mai 2014. « Timbuktu, Le Chagrin des Oiseaux » du réalisateur et producteur mauritanien Abderrahmane Sissako  a été nominé avec 17 autres films de cinéastes réputés.

Le film du réalisateur mauritanien  retrace le passé récent de la ville historique de Tombouctou victime de l’invasion des Djihadistes. La ville dont la population métissée est réputée pour son accueil chaleureux est ses vestiges historique est depuis quelques années considérée comme la terre des martyrs.

En 2012 les islamistes, lors de leur invasion, ont des détruit les patrimoines qui valorisent la ville notamment les derniers mausolées de la ville classés patrimoine mondial par l’UNESCO. Le cinéaste a pris d’énormes risques en  tournant  son film dans le désert malien ou le calme était encore précaire.

Sa détermination a payé. Abderrahmane Sissako   fait partie des réalisateurs africains à renommée international à l’instar de Ousmane Sembène (Sénégal), Souleymane Cissé (Mali), Idrissa Ouedraogo (Burkina Faso) ou  encore Djibril Diop Mambety (Sénégal).

Né le 13 octobre 1961 à Kiffa en Mauritanie, d’un père malien et d’une mère mauritanienne, Sissako   aborde dans ses films, des sujets relatifs à l’exil et au déplacement des populations. En 2002, il obtient  le Prix de la Critique Internationale du Festival de Cannes avec « En Attendant le Bonheur.» Il a également fait partie du jury des longs-métrages de Cannes en 2007.

Voici la liste des films en compétition :

‘’Sils Maria’’, Olivier Assayas (France)

‘’Saint Laurent’’, Bertrand Bonello (France)

‘’Sommeil d’hiver (Kis uykusu)’’, Nuri Bilge Ceylan (Turquie)

‘’Map to the Stars’’, David Cronenberg (Canada)

‘’Deux jours, une nuit’’, Jean-Pierre et Luc Dardenne (Belgique)

‘’Mommy’’, Xavier Dolan (Canada)

‘’Captives’’, Atom Egoyan (Canada)

‘’Adieu au langage’’, Jean-Luc Godard (France/Suisse)

‘’The Search’’, Michel Hazanavicius (France)

‘’The Homesman’’, Tommy Lee Jones (Etats-Unis)

‘’Deux fenêtres (Futatsume no mado)’’, Naomi Kawase (Japon)

‘’Mr. Turner’’, Mike Leigh (Grande-Bretagne)

‘’Jimmy’s Hall’’, Ken Loach (Grande-Bretagne)

‘’Foxcatcher’’, Bennett Miller (Etats-Unis)

‘’Le Meraviglie’’, Alice Rohrwacher (Italie)

‘’Timbuktu’’, Abderrahmane Sissako (Mauritanie)

‘’Relatos Salvajes’’ (Wild Tales), Damian Szifron (Argentine)

‘’Leviathan’’, Andrey Zvyagintsev (Russie).

A lire aussi :

Trackbacks / Pings

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *