Bénin, Burkina Faso, Cap-vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-bissau, Libéria, Mali, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, Togo

Sortir le Mali de la pauvreté : La Banque Mondiale met 650 milliards de FCFA sur la table

Mali

650 milliards de FCFA, c’est l’enveloppe financière que la Banque Mondiale va octroyer pour financer 22 projets au Mali durant les 5 ans à venir.

Le directeur des opérations de la banque au Mali, Paul Noumba Um, a précisé  vendredi dernier que, ces financements sont destinés à plusieurs secteurs dont le secteur prioritaire est celui de « l’énergie » à travers l’électrification notamment rurale sur la base du solaire associé à d’autres sources thermales.

En outre, souligne M Noumba, l’on note le secteur agricole, ainsi que les secteurs sociaux comprenant la santé, l’éducation à travers notamment la lutte contre la malnutrition dans le secteur éducatif avec l’installation des cantines scolaires, figurent parmi les domaines prioritaires.

Le quatrième volet prioritaire, c’est l’accompagnement des réponses structurelles à travers le programme d’appui budgétaire.

Sur ce point, selon ce dernier, il s’agit d’accompagner  les efforts du gouvernement pour la mise en œuvre d’un certain nombre de réformes importantes qui permettront au Mali de consolider la qualité de la gestion de ses finances publiques.

Le directeur des opérations annonce par ailleurs l’octroi dune allocation de 30.000 F CFA par trimestre à 62.000 familles dans le pays.

Le Mali est l’un des pays qui a une forte croissance démographique qui est de l’ordre de 3,4%.

La Banque Mondiale ambitionne alors de donner au Mali la capacité de maîtriser la transition démographique

« Si votre population croît plus vite que votre richesse, vous avez du mal à sortir la majorité de vos populations de la pauvreté », soutient  Paul Noumba Um.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *