Affaires, Angola, Bénin, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Djibouti, Erythrée, Éthiopie, Gabon, Gambie, Guinée, Guinée Équatoriale, Guinée-bissau, Kenya, Lesotho, Libéria, Mali, Mozambique, Namibie, Nigéria, Rép. Centrafricaine, Rwanda, Sao Tomé-et-principe, Sénégal, Sierra Leone, Somalie, Soudan, Tanzanie, Togo

Chine-Afrique : Des TGV chinois pour connecter les capitales africaines

pm-chine

Le premier ministre chinois Li Keqiang en tournée en Afrique depuis les 05 mai, ne se déplace pas les mains vides. Lors d’un discours prononcé à Addis-Abeba (Ethiopie), le responsable chinois a annoncé plusieurs mesures en vue de renforcer les relations d’affaire entre l’Afrique et son pays.

Au siège de l’Union Africaine, Li Keqiang a annoncé l’ambition de la chine de mettre sa technologie de pointe au service de l’Afrique pour  la construction « des chemins de fer haute- vitesse » ralliant les capitales africaines. Le responsable chinois espère également une augmentation à 400 milliards de dollars du volume commercial entre l’Afrique et la chine d’ici 2020 contre les 210,2 milliards de dollars en 2013.

Selon l’agence de presse chinoise Xinhua, Li a déclaré que la Chine a décidé de débloquer 10 milliards de dollars supplémentaires pour porter les prêts pour les pays africains à 30 milliards de dollars, et d’augmenter le fonds de développement Chine-Afrique de deux milliards de dollars à cinq milliards de dollars.

La chine n’apporte pas que ses ingénieurs en Afrique. Le pays envisage de former 2.000 techniciens agricoles et managers africains dans les cinq prochaines années. La Chine met à la disposition des décideurs africains 18.000 bourses gouvernementales qui serviront à la formation 30.000 professionnels.

La Chine est prête à étendre la coopération avec l’Afrique dans les domaines de la construction des routes, des chemins de fer, des télécommunications, des réseaux électriques et d’autres infrastructures, afin d’aider le continent à réaliser l’interconnexion régionale, indique l’agence Xinhua qui cite le premier ministre Li Keqiang.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *