A la Une, Bénin, Burkina Faso, Cap-vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-bissau, Libéria, Mali, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, Togo

Mali : IBK consacre 15% du budget national au développement rural

IBK-ibrahim-boubacar-keita-rpm

Comment contribuer à l’avènement d’un pays où chaque homme, chaque femme et chaque enfant disposerait tous les jours d’aliments nutritifs et sains en quantité suffisante. Tel est le souci majeur du Chef de l’Etat malien, Ibrahim Boubacar Kéita.

Lors du lancement lundi de la campagne agricole 2014-2015, le président malien s’est engagé à doter le secteur du développement rural, de ressources adéquates en lui affectant 15% du budget national.

Le budget 2014 de l’Etat malien s’élevant à 1.555 milliards de F CFA (environ 3,1 milliards USD).

Par ailleurs, il s’est assigné l’objectif de développer une agriculture moderne et compétitive, qui pour lui, « demeure la seule garantie d’une sécurité alimentaire et nutritionnelle ».

Une autre bonne nouvelle pour le monde paysan malien, le Chef de l’Etat a décidé de baisser le prix de l’engrais. Il passe de 12.500 à 11.000 FCFA.

« Je reste convaincu que le maintien de la politique de subvention aux intrants agricoles assortie de mesures de bonne gestion peut améliorer de façon significative la production et la productivité agricoles », soutient Ibrahim Boubacar Kéita.

Le secteur agricole fournit 36% du PIB et occupe environ 85% des populations qui en tirent l’essentiel de leurs revenus.

« Pour renforcer de façon durable les performances actuelles du secteur agricole malien afin de le sortir du cercle vicieux de la précarité, le Mali doit continuer à promouvoir l’agriculture familiale tout en s’ouvrant de plus en plus à l’agro-business », souligne tout de même IBK.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *