Bénin, Burkina Faso, Cap-vert, Côte d’Ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-bissau, Libéria, Mali, Nigéria, Sénégal, Sierra Leone, Togo

Nigeria : 300.000 USD contre des infos sur les lycéennes enlevées

lyceennes

Quiconque détient des informations crédibles qui mèneraient à la libération des 234 lycéennes enlevées à Chibok (nord-est du Nigeria), touchera la somme de 300.000 dollars américains. C’est la récompense promise par la police nigériane qui s’active pour retrouver ces otages dont  l’enlèvement a été revendiqué par le groupe islamiste Boko Haram

« Toute information fournie serait traitée anonymement et avec la plus grande confidentialité », précise un communiqué de l’officier des relations publiques de la force de police Frank Mba,

Dimanche dernier, le président nigérian Goodluck Jonathan, a démenti des informations selon lesquelles le gouvernement mènerait des négociations avec les insurgés pour obtenir la libération des lycéennes.

Pour mémoire, il y a plus trois semaines, environ 300 lycéennes ont été kidnappées par des islamistes armés alors qu’elles se trouvaient dans leur lycée dans l’Etat de Borno.

Onze autres jeunes filles ont été enlevées dimanche dans des villages situés près des cachettes des activistes dans une forêt proche.

Depuis la survenue de ce rapt massif à la mi-avril, les Nigérians appellent le gouvernement à user de son pouvoir pour libérer les lycéennes kidnappées.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *