A la Une, Congo, Gabon, Guinée Équatoriale, Rép. Centrafricaine, Rwanda, Sao Tomé-et-principe, Tchad

Festival de Cannes : «Mouane Mory» de Pacôme Nkoulou au Short Film Corner

amedee

Avant même sa projection, le film «Mouane Mory» du jeune réalisateur gabonais Amédée Pacôme Nkoulou fait le tour des grands festivals du monde. Après le Festival du cinéma européen tenu du 5 au 10 mai 2014, le court-métrage de 18 minutes sera diffusé au Festival de Cannes qui débute le 14 mai.

«Mouane Mory» est avant tout une manière pour le réalisateur de rendre un hommage à une amie dont il raconte l’histoire. Amour, responsabilité des parents, l’interdit, tout y est pour accrocher les cinéphiles.  Dans une interview accordée au site gabonreview.com, le réalisateur revient sur le choix des acteurs.

« Je voulais allier deux générations. Mais le choix de Michel Ndaot pour ce film m’est apparu évident, en raison de sa corpulence, parfaitement adaptée au rôle, à mon sens. Physiquement, Michel est quelqu’un qui impressionne assez, mais derrière cet aspect purement physique, je voulais aboutir à un personnage qui ne laisse pas indifférent et qui laisse entrevoir un côté enfantin, maladroit et sensible à la fois », explique-t-il.

«Mouane Mory» est une production locale qui a bénéficié de la confiance de l’Etat gabonais. Le succès que connait le film devrait inciter les dirigeants des autres pays africains à soutenir la culture cinématographique.

« C’est l’Etat gabonais qui a accordé les moyens financiers et matériels nécessaires à la conception finale de ce court métrage qui a été produit en octobre 2013 et sorti en avril 2014. J’ajoute d’ailleurs que tout a été entièrement fait au Gabon. Preuve, s’il en faut, que le pays dispose de talents sur le plan national », précise Amédée Pacôme Nkoulou.


A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *