Sénégal

Sénégal : La fondation L. S. Senghor réfléchit sur la renaissance de l’Afrique

fondation

Boycottée en 2013 par les étudiants de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD la Conférence inaugurale annuelle de rentrée de la Fondation Léopold Sédar Senghor se tiendra mercredi sous le thème : « De la négritude à la Renaissance africaine: quels concepts, clés de la lecture et réponses pour aujourd’hui et demain ? »

La conférence sera animée par  Hountondji, agrégé de philosophie, professeur émérite des universités nationales du Bénin et le professeur sénégalais Souleymane Bachir Diagne. Les conférenciers remonteront aux origines du mouvement de la négritude en 1930. Un accent sera également mis sur la renaissance de l’Afrique, thème du cinquantenaire de l’Union Africaine.

La fondation Léopold Sédar Senghor compte recueillir les réflexions menées sur le développement du continent africain pour en faire des synthèses afin « d’en dégager les concepts majeurs, de lier les enseignements de ce passé au présent à bâtir, d’en assurer la projection sur notre devenir, et d’en engranger les retombées multiples dans une mémoire à construire. »

Créée en 1975, la fondation vise à sauvegarder et enrichir le patrimoine culturel de l’Afrique. Elle organise des expositions et rencontres poétiques.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *