A la Une, Côte d’Ivoire, Projets, Startup

Yeelenpix: la première banque d’images d’Afrique

yeelenpix

« Montrer la réalité de l’Afrique avec un œil différent », tel est l’objectif que se sont fixés Moussa Fofana et ses amis Alex Poblah, Maguette MBow et Céline Crespin en lançant il y a un an la startup Yeelenpix.  Composé des mots Lumière et Pixel, Yeelenpix est la première banque d’images mondiale à destination de l’Afrique qui connait un franc succès.

L’Afrique ne se résume pas aux clichés de guerres, de famines et de maladies qui envahissement Internet et les chaines internationales. Pour monter l’autre image de l’Afrique tournée vers l’avenir, l’entrepreneur ivoirien  Mooussa Fofana a eu  la formidable idée de créer une banque de données 100% africaine.

« Ce projet a été long difficile à mettre en place, mais avec mon équipe, nous n’avons rien lâché. Nous nous sommes soutenus, nous avons travaillé d’arrache-pied pour en arriver là », a indiqué Moussa Fofana dans une interview accordée à nextafrique.com.

Pour la nouvelle version du site de Yeelenpix, l’équipe a été renforcée avec 44 photographes. Selon Moussa Fofana, sa plateforme dispose de  10 000 images dont seulement une partie est mise en ligne. Sur le site de la startup, les images son répertoriées par catégories (tourisme, nature, éduction, politique, animaux, architectures …)  et vendues à des prix « doux » selon le promoteur.

Se définissant comme un afro optimiste, Moussa est heureux de participer au développement de son continent. « Je suis  conscient des difficultés africaines mais au-delà de tout, l’Afrique regorge et renferme de très beaux atouts et d’une nouvelle dynamique positive. J’avais envie de les valoriser et de les voir illustrer sur les documents commerciaux des entreprises, les sites internet médias mais aussi les blogs ou tout simplement pour y donner accès au grand public. C’est l’avantage du format numérique, chacun peut s’en nourrir comme il le souhaite », explique-t-il.

Le projet, notons-le, a été financé personnellement par ses porteurs et ne bénéficie d’aucune aide jusqu’alors. « Yeelenpix n’a que ses associés comme investisseurs. Néanmoins nous sommes en discussion avec d’éventuels investisseurs pour une levée de fonds », précise Fofana.

 

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. Bonjour à l’équipe,
    Je viens par ce canal vous réitérer mes félicitations. C’est bien qu’on montre ce visage de notre beau continent qui a des femmes et hommes de valeur
    Coordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *