Maroc

Jamel Debbouze : un comédien lobbyiste !

Exclu-Public-Jamel-Debbouze-Buzz-l-Eclair-fait-plus-rire-mon-fils-que-moi_portrait_w674

Il a réussi à  bouleverser le 7 février dernier, tout le  le calendrier du président français, François Hollande, en le faisant  assister à Trappes, un match d’improvisation théâtrale entre collégiens.

Une visite surprise préparée par un drôle de lobbyiste : Jamel Debbouze, 38 ans, qui a grandi dans cette ville de la banlieue parisienne.

Loin de faire sa biographie, il figure parmi les 50 Africains les plus influents dans le monde, une sélection récemment publiée par le magazine panafricain, Jeune Afrique.

Passé par Canal+, marié à l’ex-présentatrice télé Mélissa Theuriau, le comédien franco-marocain assume un discours de plus en plus politique et ne choisit pas ses films par hasard : La Marche en 2013, et surtout Indigènes en 2006, qui avait levé le tabou des pensions des anciens combattants des colonies.

Le gouvernement français avait, dans la foulée, annoncé que les 80 000 anciens « tirailleurs » percevraient les mêmes retraites que leurs compagnons d’armes français.

Depuis quelques années, Jamel Debbouze a son théâtre (le Comedy Club) et est devenu un découvreur de talents : Thomas Ngijol, Claudia Tagbo, Fabrice Eboué, Nawell Madani.

Au Maroc, il met les bouchées doubles à chaque édition du festival Marrakech du rire, fondé en 2011.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *