A la Une, Côte d’Ivoire

Tiken Jah Fakoly : son « dernier appel » aux africains

tiken-jah-fakoly-1007

La star ivoirienne du reggae Tiken Jah Fakoly vient de lancer un dernier morceau intitulé « Dernier appel » pour, dit-il, sortir l’Afrique du sous-développement.

A travers cette chanson, Tiken soutient qu’il « veut montrer que l’agriculture n’est pas un métier sale, pour les derniers de la société ».

L’artiste musicien ne cache donc pas qu’il s’intéresse à la terre en Afrique, en menant une lutte pour atteindre l’autosuffisance alimentaire sur le continent.

Déjà entrepreneur agricole avec 15 hectares de riz cultivés en 2013, Tiken Jah Fakoly a réitéré son engagement à lutter contre la crise alimentaire.

« La démarche d’Ali Fakara Touré m’inspire. Lorsque que j’ai vu la crise alimentaire et les émeutes de la faim en 2008, j’ai eu un choc. Nous avons beaucoup de place en Afrique de l’Ouest, il y a du soleil et il pleut. Nous avons des bras valides et un exode rural massif », a confié la star.

Il chante : « Aucune moisson ne se récolte, sans que quelqu’un ne l’ait semée. Aucun espoir pour nos révoltes, si personne ne veut les mener ».

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *