A la Une, Niger, Sénégal

Coumba Gawlo : Pour la planification familiale au Niger

gawlo

L’artiste sénégalaise Coumba Gawlo Seck prête sa voix à une campagne du Fonds des Nations unies pour la population (Unfpa) Niger pour sensibiliser les femmes nigériennes sur l’espacement des naissances et la planification familiale. L’artiste a sorti en collaboration avec 5 consœurs nigériennes une chanson et un clip vidéo qui seront officiellement présenté vers la fin du mois de juin.

En conférence de presse mercredi à Dakar, la vedette sénégalaise Coumba Gawlo Seck a réaffirmé son attachement aux questions relatives à l’épanouissement de la femme. Elle a mis en contribution son expérience technique et artistique dans la réalisation de la chanson 4 minutes 40 secondes qui éveille la conscience des femmes sur la nécessité de l’espacement des naissances.

Le single a été produit par les « Studios Tama » de Coumba Gawlo. En dehors de la voix de l’artiste sénégalais, on pouvait entre d’autres grandes voix de la musique nigérienne comme Safia Aminami, Zara Moussa, Fati Halidou et Amsou Garba et Fati Mariko.

Les artistes qui ont chanté dans plusieurs langues ont évoqué entre autres des thèmes relatifs aux dangers des grossesses incontrôlées et l’importance du planning familial. La chanson est fortement inspiré du livre « 100 femmes du Niger » édité par l’UNPA Niger.

La campagne de sensibilisation de l’UNFPA en vaut la peine car au Niger le nombre moyen d’enfant par femme tourne au tour de 6 ou 7. Selon Monique Clesca de l’Unfpa Niger, ce fort taux de croissance de la population ne va pas de pair  avec la croissance économique. La population du   Niger pourrait doubler dans 20 ans si rien n’est fait. 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *