A la Une, Côte d’Ivoire

Côte-d’Ivoire : Jose Mourinho rencontre les enfants victimes de la crise

10412037-812516182105838-4617532058912058374-n

Nouvel ambassadeur du Programme Alimentaire Mondiale (PAM) contre la faim depuis mai dernier, Jose Mourinho, l’entraîneur de Chelsea, veut s’engager pour l’organisation en faisant connaitre le travail du PAM et en soutenant le Défi Faim Zéro.

Il fait partie d’une équipe d’ambassadeurs du PAM, qui comprend l’actrice Drew Barrymore, la chanteuse Christina Aguilera et le footballeur Kaka.

Jose Mourinho, s’est donc rendu en début de la Coupe du Monde, en Côte-d’Ivoire pour rappeler les bénéfices d’une bonne nutrition dans la vie des jeunes enfants.

Lors de ce premier voyage en tant qu’ambassadeur du PAM contre la faim, Mourinho a visité une école à Yamoussoukro, où les enfants reçoivent des repas quotidiens gratuits dans le cadre d’un programme du PAM.

« La nourriture est un aimant pour ces enfants, elle les encourage à rester à l’école, elle les aide à se concentrer sur leurs leçons et leur donne les nutriments dont ils ont besoin pour mener une vie saine », a déclaré Mourinho après sa visite à l’école primaire Nanan dans la banlieue de Yamoussoukro.

Il ajoute en ces termes : « Le PAM est là pour ces enfants, qu’ils soient en Côte-d’Ivoire, en Syrie, au Soudan du Sud, ou dans n’importe quelle région du monde où l’accès à des aliments sains et nutritifs est un défi ».

Le PAM travaille en partenariat avec les organisations nationales gouvernementales et non gouvernementales en Côte-d’Ivoire et a fourni une aide alimentaire tout au long des récents conflits civils et des périodes d’insécurité.

« L’aide alimentaire du PAM a permis de sauver des vies au cours des années de conflits civils ici en Côte-d’Ivoire, mais maintenant que le pays s’est engagé sur la voie de la paix, le PAM joue un rôle tout aussi essentiel en garantissant la stabilité et le développement futur », a affirmé pour sa part, le directeur du PAM, Gianluca Ferrera.

« La visite de José Mourinho est extrêmement importante, car elle nous aide à attirer l’attention sur la Côte-d’Ivoire et à montrer les progrès que nous avons réalisés ces dernières années tout en rappelant le travail qu’il reste à accomplir », ajoute M Ferrera.

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *