A la Une, Togo

Littérature : « Rivales » de la Togolaise Noun Fare dédicacé ce 21 juin

rivales

La journaliste et écrivaine togolaise Noun Fare a procédé samedi 21 juin à la dédicace de « Rivales », sa seconde œuvre littéraire. Édité aux éditions Awoudy, le roman aborde dans un français accessible à un grand public, une diversité des thématiques qui constituent le quotidien pesant des jeunes filles sous les tropiques.

« Tu ne sers à rien qu’à divertir des hommes libidineux et frustrés, incapables de répondre aux envies de leurs femmes fanées par des parturitions. Ils te marqueront de leur sperme et t’abandonneront, las. Cette attirance que tu exhibes, tu verras qu’elle n’est que l’odeur, trop forte, d’urine et d’éjaculat que tu gardes dans tes caleçons.» Ces quelques lignes du roman « Rivales » illustrent parfaitement les conflits de générations, un thème d’actualité dans nos sociétés africaine.

Noun Fare préfère se focaliser sur l’éducation de la jeune fille à travers son œuvre. Cependant, comment passer sous silence le sexe, l’inceste, la jalousie ou encore l’infidélité qui font du roman, un  véritable régal pour la jeunesse pendant l’été qui s’annonce.  Avant « Rivales », l’auteure avait déjà publié « La sirène des bas fonds », toujours aux éditions Awoudy.

Diplômée de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille,  Noun Fare a fait ses preuves sur plusieurs chaines radios et télévisions du Togo. Elle est actuellement assistante de recherche en société civile, plaidoyer et média  au Centre autonome d’études et de renforcement des capacités pour le développement au Togo (CADERDT).

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *