A la Une, Bénin

Angélique Kidjo : en concert le 14 octobre prochain à Paris

Benin-fanous1

La diva de la musique africaine  Angélique Kidjo se produira le 14 octobre prochain à « La Cigale » à Paris.

La chanteuse béninoise parcourra son nouvel album  baptisé « Eve » et dépoussiérera ses vieux titres, mieux ses gloires éternelles.

A travers ce nouvel opus, Angélique Kidjo rend un hommage aux femmes. Par sa voix « angélique », elle expose les conditions de vie et de travail des africaines.

Ambassadrice de l’UNICEF, elle s’implique au sein d’une association pour scolariser les femmes africaines dans le secondaire.

Selon l’artiste chanteuse, ce spectacle inédit est le reflet d’une Afrique moderne et tournée vers l’avenir.

Véritable bête de scène, elle promet mettre le feu à « La Cigale ».

Angélique Kidjo est née le 14 juillet 1960 à Cotonou, quelques semaines avant l’indépendance de l’ex-Dahomey, connue pour la diversité de ses influences musicales et l’originalité de ses clips.
Également auteur et compositeur, elle est lauréate des Grammy Awards à plusieurs reprises. Parmi ses succès, on trouve les chansons AgoloWe WeAdouma,Wombo LomboAfirika et Batonga.
La BBC l’a incluse dans sa liste des 50 icônes du continent africain. Time Magazine l’a appelée la Première Diva Africaine1 et elle fait partie de la liste établie par The Guardian des 100 femmes les plus influentes au monde2.

 

Ses influences musicales sont la pop africaine, la musique des Caraïbes, le zouk, la rumba congolaise, le jazz, le gospel, et les styles latins. Elle est inspirée aussi par les artistes qui ont bercé son enfance : Bella Bellow, James Brown, Aretha Franklin, Jimi Hendrix, Miriam Makeba et Carlos Santana.

Kidjo parle couramment le fon, le français, le yoruba et l’anglais. Elle chante dans ses quatre langues natales. Sa chanson Malaika, de l’album Logozo, est en swahili. Elle utilise souvent la technique vocale Zilin et le Vocalese.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *