A la Une, Affaires

BOAD : Christian Adovelande et son vice-président reconduits pour 6 et 5 ans

Bassary-Touré

Le Président de la Banque ouest-africaines de développement (BOAD), Christian Adovelande, et son vice-président, Bassary Touré, viennent d’être reconduits respectivement pour des mandats de 6 et 5 ans a la tête de l’institution. C’était lors du Conseil des ministres de la banque.

Portraits des deux hommes

Christian  Adovelande, de nationalité béninoise, a intégré la BOAD en avril 1978 avant d’en prendre les rennes en février 2011, après avoir dirigé pendant 9 ans la Banque d’investissement et de développement de la CEDEAO (BIDC).

Auparavant, il avait servi la BOAD à différents niveaux de responsabilité, occupant notamment le poste de secrétaire général délégué du Fonds de garantie des investissements privés en Afrique de l’Ouest (GARI S.A) de 1995 à 1999.

Bassary Touré, de nationalité malienne, a de son côté occupé de hautes fonctions dans l’administration de son pays, avant d’être promu comme ministre malien de l’Economie et des Finances (1991-1992), puis en 2002-2004.

Il a également été, de 1998 à 2002, administrateur de la Banque mondiale pour plusieurs pays africains, puis Représentant-Résident de la Banque africaine de développement (BAD) au Gabon, d’avril 2007 à mai 2009. Il a été promu vice-président de la BOAD en juin 2009.

Mission de la banque

Créée le 14 novembre 1973, la BOAD est l’institution commune de financement du développement des huit Etats de l’UEMOA. Elle a pour missions de promouvoir le développement équilibré de ses États membres et de favoriser l’intégration économique en Afrique de l’Ouest.

Pour ce faire, la BOAD participe au financement de projets publics et privés dans divers secteurs dont le développement rural, les infrastructures, l’industrie, les télécommunications, l’énergie, les transports.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *