A la Une, Nigéria

Davido : la star Nigériane sur le toit de l’Afrique

davido-bet1

davido-bet2

Impossible d’évoquer l’Afrobit sans faire référence à son nom. Davido, David ADEDEJI ADELEKE à l’Etat civil, n’est pas un vieux routier de la musique africaine. Cependant il a su s’imposer en un temps record sur la scène musicale internationale. Skelewou, la danse qu’il a inventée fascine les jeunes des quatre coins du monde. A 22 ans, le jeune artiste nigérian a encore de la matière pour séduire ses fans pendant un bon moment.

Né le 21 Novembre 1992 à Atlanta, (Etats unis), Davido a tout pour s’assurer une entrée retentissante dans le showbiz. Mordu de la musique dès l’âge de 11 ans, il a pu compter sur le soutien de sa famille qui a été  déterminant dans sa fulgurante ascension professionnelle. Avec son frère qui l’aide dans la gestion de leur structure de production et un père homme d’affaire, Davido ne pouvait pas en rêver mieux.

En 2003, Davido fut frappé par la nouvelle de la mort de sa mère. Loin de tout abandonner, il trouve dans cette dure épreuve, une raison pour exceller dans la voie qu’il a choisie.  En effet la source d’inspiration de l’artiste reste  l’image qu’il garde de sa défunte mère. « Elle est la raison pour laquelle je fais ce que je fais …. Elle aimait se divertir et j’ai l’intention de perpétuer mon héritage. J’aime quand les gens sont heureux et quand ils peuvent danser sur ma musique! Ma mère aimait danser à la musique et je suis inspiré quand je pense à ce genre de beats qui la ferait danser », explique l’artiste.

« Back When » sorti en 2011 est le premier titre de Davido qui annonçait sa brillante carrière. Cependant il a fallu attendre deux  ans pour que l’artiste s’impose en dehors des frontières du Nigéria. Après le lancement de Skelewou, Davido enchaine les récompenses internationales: deux distinctions  dont celle du meilleur artiste masculin au MTV Africa Music Awards 2014, meilleure musique internationale d’Afrique au BET Awards 2014, Davido a tout balayé sur son  passage.

Davido a toujours accordé une place de choix  à ses études universitaires. Pour combiner l’université et la musique,  Il s’inscrit en temps partiel  à l’université de Babcock  dans la filière de gestion des affaires.

 

http://youtu.be/N6zixMk7gnQ

http://youtu.be/uZ-_HIoEBE8

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. Arnaud Juste

    J’aime beaucoup ses chansons …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *