A la Une, Kenya, Rwanda

Afrique de l’Est : création d’une nouvelle bourse de matière première

agriculture

Les Etats de l’Afrique de l’Est et leurs partenaires privés ont procédé le 03 juillet à Kigali, au lancement de l’East African Exchange (EAX), une nouvelle bourse régionale des matières premières.  Ce nouvel outil devrait participer à une meilleure vente des produits agricoles dans cette partie de l’Afrique.

Le Burundi, le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda et le Soudan du Sud se sont dotés d’une bourse régionale des matières premières qui permettra désormais aux producteurs de ces différents pays de connaître en temps réels l’évolution des prix des produits sur le marché international.

« L’EAX permettra aux agriculteurs de se passer d’intermédiaires et de connaître la réalité des prix en toute transparence. Ainsi, en cas de bonne récolte généralisée, lorsque les prix s’effondrent, les agriculteurs auront la possibilité de différer la vente de leur production pour attendre que les prix remontent», a expliqué Jendayi Frazer, l’ancienne secrétaire d’État adjointe des États-Unis pour les affaires africaines et  partenaire du projet.

L’East African Exchange  utilise également la même plateforme électronique que la bourse américaine des valeurs technologiques Nasdaq.  Le défi des initiateurs du projet est d’encourager les producteurs africains à vendre une partie de leur récolte sur la plateforme. Ils doivent également être en mesure de conserver les produits de leur récolte sur une durée plus ou moins longue.

Pour ce faire, l’EAX propose aux producteurs ses services allant de la sécurisation du stockage aux prêts contre de modestes contributions.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *