A la Une, Affaires, Côte d’Ivoire

Cote d’ivoire : 28 bâtisseurs de l’économie africaine distingués

unnamedu

Selon le rapport « World Economic Situation and Prospects 2014 de l’ONU », la croissance économique africaine devrait atteindre 4,7% en 2014 et 5,0% en 2015, par rapport à une croissance de 4,0% de l’année dernière.

Cette performance est en passe d’être réalisée au regard des prévisions, ceci avec le concours des entrepreneurs, des hommes d’affaires, des chefs d’entreprise, des entreprises et institutions économiques et financières africaines les plus méritants, les meilleurs talents de la diaspora africaine, ainsi que des investisseurs internationaux d’envergure.

Au cours de la 5è édition de « Bâtisseurs de l’économie africaine », quelques 28 de ces hommes dont 7 femmes, exerçants dans divers domaines productifs sur le continent africain et ailleurs dans le monde, ont été distingués dans en fin de semaine dernière à Abidjan, la capitale économique ivoirienne pour leur mérite et leurs compétences au service du développement de l’Afrique.

Ainsi, Gibril Bangura, Président d’Africa Minerals figurant dans le top 50 des personnalités les plus riches du continent a reçu le Prix des mines ainsi que Samuel Esson Jonah.

Le célébrissime architecte sénégalais, Pierre Goudiaby, Directeur général de Atépa, qui a bâti des cités avant-gardistes en Guinée Equatoriale, au Sénégal, à Dakar s’est adjugé le trophée de l’architecte de la renaissance africaine.

Le Prix du projet solidaire a été décroché par Constant Couassi-Blé, quand le Prix du meilleur manager d’entreprise publique a été attribué au Congolais Jean-Marie Aniélé, Directeur général du port autonome de Pointe Noire (Congo Brazzaville).

Le grand prix de la Communication a été décerné à Martine Coffie Studer Directrice générale du groupe Océan Ogilvy, le Prix du développement urbain est revenu à Robert Beugré Mambé, Gouverneur du District d’Abidjan.

Un vibrant hommage a été rendu à Rosa Whitaker, Présidente directrice générale du groupe Whtitaker.

Cette experte américaine, est engagée au service de l’Afrique. C’est elle qui a conçu l’AGOA, cet accord commercial et économique bilatéral préférentiel avec les Etats-Unis dont bénéficient la Côte d’Ivoire et d’autres pays du continent.

L’événement de cette année a été marquée dans la journée de mercredi par un Forum de haut niveau autour du thème porteur de « L’entrepreneuriat féminin : leçons apprises, opportunités et défis ».

Michel Russel Lohoré, le promoteur des « Bâtisseurs de l’économie africaine », a invité les africains à sortir de l’ « afro-pessimisme » pour l’ « Afro-optimisme ».

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *