Affaires, Niger

Niger : la découverte de l’or à Agadez crée des déplacements

agadez

La paisible localité de Djado,  située à 700 km d’Agadez a perdu sa sérénité. Le plateau qui comptait à peine quelques centaines d’habitants enregistre aujourd’hui plus de 8000 âmes. Selon le site de RFI, ce déplacement massif des populations est occasionné par la découverte d’or dans cette partie du pays.

Le plateau de Djado autrefois hostile à cause du manque d’eau et de nourriture est devenu depuis le mois d’avril, la destination principale des chercheurs d’or venus de différents pays. «  Au début, il y a eu des manques et notamment un manque de nourriture. Après les commerçants ont commencé à amener des produits. Maintenant, il y a de l’eau et de la nourriture », explique Mohamed Hassan, ressortissant de Djado et chargé des missions à la Primature, cité par RFI.

Selon la même source, des migrants qui tentent de rejoindre la Lybie ou l’occident font souvent escale pour chercher de l’or et se faire une fortune avant de continuer leur aventure. «  Il y a effectivement même des migrants. Au lieu d’aller en Libye, ils vont aller sur le terrain travailler, trouver un peu d’or », confirme Mohamed Hassan.

Le correspondant de RFI présent sur les lieux estime à 20 grammes, la quantité d’or que les chercheurs découvrent en une journée. Les principales ressources  minières du Niger sont l’or, le fer, le charbon, l’uranium et le pétrole. Malgré ces richesses, le pays est considéré en 2012 comme le moins développé au monde d’après un rapport annuel du PNUD.

A lire aussi :

1 Commentaire

  1. mû in niger muna rokon allah ya budomuna arzki hiye Da wann Da zamman lahiya

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *