Rwanda

Reformes publiques : le Rwanda bon élève

PAUL-KAGAME

D’après le rapport Country Policy and Institutional Assesment (CPIA) de la banque mondiale, le Rwanda est le pays africain qui s’est le plus impliqué dans les reformes économiques au cours de l’année 2013. Sur un total de 6, Kigali a obtenu 3,9 points. Au cours de cette période, le Rwanda a substantiellement amélioré sa politique publique avec la mise en œuvre  des reformes structurelles dans le domaine du commerce.

Créé en 1980, le rapport Country Policy and Institutional Assesment (CPIA) est consacré à l’étude de la performance des pays pauvres. Il sert de base pour la détermination d’allocation des prêts au pays bénéficiaires de l’aide de l’Association internationale de développement (IDA). L’IDA appuie en Afrique  39 pays pauvres avec des prêts sans intérêts et des dons.

En dehors du Rwanda, le Kenya a également réalisé un bon score contrairement au Soudan du Sud qui termine le classement.

Le rapport révèle également le très faible accès des populations aux services financiers. Seules les populations de 8 pays bénéficient des prêts bancaires consentis à l’Afrique. Le taux des emprunts est généralement au dessus de 10%. Seul, le Kenya  a réalisé des emprunts internationaux à des taux variant entre 6 et 7%.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *