Mali, Politique

« Les paniers du cœur » : première activité humanitaire de MISAHEL au Mali

Buyoya_chez_Faure_article_top_897417835

La Mission de l’Union africaine pour le Mali et le Sahel (MISAHEL) entend apporter une aide alimentaire et nutritionnelle à des familles défavorisées, notamment celles qui ont le plus souffert de la crise que le Mali traverse depuis 2012, y compris les déplacés internes.

Pour ce faire, Pierre Buyoya, le Chef de la mission a procédé le 14 juillet, au lancement de sa première activité humanitaire au Mali. Il s’agit de « Les paniers du cœur ».

Ces paniers, souligne M Buyoya, sont composés de denrées de première nécessité, seront distribués à des familles dans le besoin non seulement au Nord du Mali mais partout où cela sera nécessaire.

Pour ce dernier, « le bien-être des populations et la couverture de leurs besoins vitaux participent à la paix et à la stabilité de la région ».

Les premiers paniers seront distribués à Kidal, dans le Nord du Mali, dès le 23 juillet prochain. Ceci, grâce à une convention signée avec la Croix-Rouge malienne.

Le démarrage de cette activité visant à soulager les familles a été rendu possible grâce à un don initial de l’Union africaine de 40 000 dollars américains soit environ 19 300 000 de francs CFA et d’une donation de quatre (4) tonnes de sucre et d’huile de la Société malienne de distribution (SODIMA).

Selon les donateurs, cela permettra d’apporter un soutien alimentaire et nutritionnel à environ mille (1000) familles kidaloises et bamakoises pendant un mois.

Dans son intervention, Pierre Buyoya a invité les acteurs du secteur privé malien à « suivre l’exemple de la SODIMA »  à « faire en sorte que cette solidarité africaine ne soit pas un vain mot ».

« Par vos dons, vos contributions, vous, Maliens, vous pouvez agir en faveur de la paix au Mali, et faire en sorte que votre pays retrouve sa dignité éprouvée. Grâce à vos contributions, ces familles sauront que vous ne les oubliez pas et que, eux aussi, font partie de cette grande famille du Mali », a-t-il lancé.

 

 

 

 

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *