Afrique du Sud

BRICS : New Development Bank, la banque des pays émergents

brics

Le sixième sommet des BRICS qui se tient au Brésil les 16 et 17 juillet 2014 a été l’occasion pour les 5 pays émergents  (Brésil, Russie, Chine et Afrique du Sud Inde) d’annoncer officiellement la création de  leur banque de développement New Development Bank (NDB).

New Development Bank (NDB) la nouvelle institution financière sera dotée d’un  capital de 50 milliards de dollars. Les apports se feront à part égale (soit  10 milliards par pays). New Development Bank qui sera effective en 2016 aura pour principale activité, le financement des projets  d’infrastructure et de développement durable.

La présidence tournante de l’institution sera occupée pour la première fois par l’Inde. Le siège par contre sera basé à Shanghai. L’Afrique du Sud se contentera d’un centre régional de la Banque  alors que le Brésil prendra la direction du conseil d’administration.  La direction du conseil des gouverneurs de la Banque est revenue à la Russie.

New Development Bank (NDB) dont les pays fondateurs comptent plus de la moitié de la population mondiale et 20% du PIB mondial ambitionne affaiblir la toute puissance de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI).

Le capital de la nouvelle banque pourrait doubler dans les prochaines années avec l’arrivée de nouveaux actionnaires. Le BRICS maintiendra dans tous les cas la majorité des parts de la banque (55%).

Rappelons que le sixième sommet du BRICS a également accouché un fonds de réserves de 100 milliards de dollars.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *