Afrique du Sud, Politique

« Mandela Day » : Jacob Zuma à Mvezo vendredi pour nettoyer une école

040413-global-review-Jacob-Zuma-Nelson-Mandela

Pour la toute première fois, depuis la mort le 5 décembre dernier de l’ex-président sud-africain, Nelson Mandela, la planète entière célèbrera vendredi 18 juillet, le « Mandela Day », reconnue depuis cinq ans par l’ONU.

Une panoplie d’activités sont donc programmées dans les grandes villes du monde en hommage aux valeurs du militant anti-apartheid.

Entres autres activités auxquelles les gens peuvent participer, il y a le nettoyage des cours d’eau, des dispensaires ou des écoles, le ramassage des ordures, etc.

Pour l’occasion, le président sud africain, Jacob Zuma, sera présent à Mvezo (sud), le village natal de Nelson Mandela, où il participera au nettoyage d’une école toute neuve.

Il appelle donc ses concitoyens à sortir balais et serpillères.

« Pour la première édition en 2009, nous avions deux villes qui ont lancé le Mandela Day, Johannesburg et New York. En 2014, 126 pays du monde participent, avec plus de 1.000 manifestations », s’est félicité le directeur de la Fondation Mandela, Sello Hatang.

Cette première édition était marquée par une causerie à Paris, des concerts à Arles, New York, Dallas, Londres, Edimbourg ou Glasgow, la sortie en Chine du film qui lui a été consacré l’an dernier.

Infatigable combattant du régime ségrégationniste de l’apartheid qui l’a emprisonné pendant vingt-sept ans, Nelson Mandela a réussi à éviter une guerre civile en devenant en 1994 le premier président noir d’une Afrique du Sud démocratique et pacifique, après avoir su pardonner à ses anciens geôliers. Il avait 96 ans.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *