Affaires, Sénégal

Sénégal : classé parmi les 12 pays africains à revenu élevé

Marche

Le Sénégal figure parmi les 12 pays à revenu élevé et intermédiaire qui devancent les autres pays de leur groupe de revenus.

Vendredi à Genève (Suisse), lors du classement de l’Indice mondial 2014 de l’innovation (GII), le pays a occupé la 9e place africaine et la 98e mondiale avec un score de 30,6 points sur 100.

Publié chaque année depuis 2007, cet indice est un précieux outil de comparaison pour les chefs d’entreprise, les décideurs et les autres parties intéressées qui tentent de se faire une idée de la situation de l’innovation dans le monde, explique le rapport.

Parmi les pays à faible revenu, appelés « apprentis dans le domaine de l’innovation » l’on cite entre autres : le Kenya, l’Ouganda, le Mozambique, le Rwanda, le Malawi, la Gambie et le Burkina Faso.

Ces « apprentis dans le domaine de l’innovation » enregistrent des résultats en hausse grâce aux améliorations apportées à leur cadre institutionnel, à leur main-d’œuvre qualifiée du fait d’un accès élargi à l’enseignement supérieur.

Parmi les pays à faible revenu qui enregistrent des résultats supérieurs à ceux de leurs pairs, la région de l’Afrique subsaharienne représente près de 50% des « apprentis dans le domaine de l’innovation ».

Elle compte désormais plus d’économies dans cette catégorie que n’importe quelle autre région puisque cinq nouveaux pays africains y ont fait leur entrée en 2014 : le Burkina Faso, la Gambie, le Malawi, le Mozambique et le Rwanda. Ils rejoignent ainsi le Sénégal, le Kenya et l’Ouganda.

Ces cinq économies enregistrent des résultats en hausse en matière d’innovation, en particulier dans les domaines du capital humain et de la recherche et du perfectionnement des marchés.

Dans l’ensemble, la région de l’Afrique subsaharienne est celle qui a connu la plus nette amélioration dans le classement du GII, la Côte d’Ivoire se distinguant en gagnant 20 places et Maurice se hissant en tête du classement régional.

Sur les 33 pays africains pris en compte dans le GII 2014, 17 ont amélioré leur classement.

Le classement, en Afrique subsaharienne, est dominé par Maurice (40e rang mondial), suivie des Seychelles (51e mondial) et l’Afrique du Sud (53e mondial).

Le GII 2014 passe en revue 143 économies, grâce à 81 indicateurs, pour une évaluation des capacités d’innovation et des résultats quantifiables.

L’Indice mondial de l’innovation, qui en est à sa 7e édition cette année, est publié conjointement par l’Université Cornell, l’INSEAD et l’Organisation mondiale de la propriété Intellectuelle (OMPI), une institution spécialisée des Nations Unies.

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *