Togo

Togo : Kossi Efoui au festival d’Avignon

Efoui

L’auteur togolais Kossi Efoui procède ce dimanche à la lecture de son œuvre « En guise de divertissement» au festival d’Avignon. Cette activité s’inscrit dans le cadre du cycle de lectures « Ça va, ça va le monde ! », coproduit par RFI et qui reçoit les œuvres des auteurs africains et arabes.

Né en 1960 au Togo, Kossi Efoui a fui son pays d’origine pour trouver asile en France après sa participation aux mouvements universitaires en 1980. Titulaire d’une maitrise en philosophie, Kossi Efoui s’intéresse à l’écriture. En 1989, son œuvre « Le Carrefour » reçoit le prix Tchicaya U Tam’si du Concours théâtral interafricain de RFI.

Dramaturge, chroniqueur et romancier, il a également remporté le Prix Tropiques, le Prix Ahmadou Kourouma et le Prix des cinq continents de la francophonie.

Kossi se rappelle des faits qui ont marqué son enfance. « Quand j’étais enfant, l’insulte qui faisait bondir, c’était: «enfant de mille personnes»! Je l’ai d’ailleurs reprise dans mon prochain roman. Cela signifie qu’on ne connaît pas ton père. Tu t’inventes donc mille pères! Mon père il est à Accra, mon père il est au Nigéria, mon père il fait du commerce à Paris! Mais… c’était une insulte qui pouvait provoquer de grosses bagarres », raconte-t-il.

 

Bibliographie de Kossi Efoui

Théâtre
« Le Carrefour », Théâtre Sud n° 2, L’Harmattan, 1990 – Premier prix du concours théâtral interafricain RFI, 1989.
Récupérations, Lansman, 1992.
L’Entre-deux rêves de Pitagaba conté sur le trottoir de la radio, Acoria, 2000.
Le Faiseur d’histoires (inédit) création à la Passerelle, scène nationale de Saint-Brieuc, mise en scène par Renaud Herbin, marionnettiste, Théâtre de la Folle Pensée, 2000.
La Malaventure, Lansman, 1993.
Le Petit Frère du rameur, Lansman, 1995.
Que la terre vous soit légère, Le bruit des autres, 1995.
« Happy End », in Brèves d’ailleurs, Actes Sud Papiers, 1997.
La Ballade des voisins anonymes, monologue pour un drôle d’oiseau, Paroles d’Aube, 1998. Réédition Lansman, 2011.
« Le Corps liquide », in Nouvelles Écritures vol. 2, Lansman, 1998.
« Enfant, je n’inventais pas d’histoires », in Une Enfance outremer, textes réunis par Leïla Sebbar, Points, 2001
Concessions, Lansman/théâtre de la Digue, 2005
Io (Tragédie), Le Bruit des Autres, 2006.
Volatiles, Éditions Joca Seria (Nantes), 2006.
Oublie !,Carnières, Éditions Lansman, 2011.
En attentes à… (coécrit avec Raymond Godefroy), inédit, Théâtre inutile, 2005
Le Choix des ancêtres, inédit, Compagnie Hécate, 2011

Romans
La Polka, éditions du Seuil, 1998.
La Fabrique de cérémonies, éditions du Seuil, 2001.
Solo d’un revenant, éditions du Seuil, 2008.
L’ombre des choses à venir, éditions du Seuil, 2011.

Nouvelles
Indépendance cha-cha-cha sur fond de blues, Sépia, 1992,
« La Tomate farcie et L’Horreur du vide », Revue Noire n° 23.
« Les Coupons de Magali », Le Monde Diplomatique, décembre 1992.
« Sans Nom propre », in Les chaînes de l’esclavage, Apogée, 1998.
La Voiture est dans la pirogue (ouvrage collectif), Le Bruit des Autres/Encres vagabondes, 2000.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *