A la Une

Côte d’Ivoire : augmentation la production du diamant

ci

Suite à la levée de l’embargo qui pesait sur le diamant ivoirien depuis 2005, la Côte d’ivoire compte rentabiliser le secteur longtemps abandonné. Le gouvernement envisage plusieurs mesures pour assurer la traçabilité des diamants ivoiriens et l’augmentation de la production. Le ministre ivoirien de l’Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou, a officiellement lancé ce lundi 21 juillet le projet « Droits de propriété et développement du diamant artisanal.»

Ce nouveau projet « vise essentiellement à augmenter le volume de diamant artisanal qui entre dans la chaine légale » selon les explications de Jean-Claude Brou. En effet la Côte d’Ivoire veut améliorer sa production du diamant en passant 50 000 carats à 300.000 carats dans les cinq prochaines années.

La Côte d’Ivoire s’engage également à lutter contre la circulation des diamants de sang sur son territoire. « Nous avons un défi à relever, passer du diamant du sang qui contribue à l’instabilité et à la paupérisation au diamant de développement », indique le ministre.

L’Union européenne et l’Agence de développement des États-Unis (USAID) soutiendront la Côte d’Ivoire dans la réalisation de ce projet à hauteur de 19 millions de dollars. Comme Africe Top Success vous l’indiquait, la Côte d’Ivoire s’est dotée d’un code minier et développe une politique d’assistance en faveur des communautés riveraines des sites d’exploitation minière.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *