Affaires, Togo

Togo : lancement de la phase pilote du Guichet unique du commerce extérieur

100_5978

Le Premier ministre togolais, Arthème Ahoomey-Zunu a procédé vendredi a Lomé au lancement de la phase pilote du Guichet unique du commerce extérieur.

Ceci, en présence de plusieurs membres du gouvernement dont la ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur Privé, Bernadette Legzim-Balouki, les présidents des institutions de la République, les députés, les ambassadeurs et représentants résidents des organisations internationales, les opérateurs économiques et les acteurs du secteur portuaire et les premiers responsables du Bureau Veritas.

Un ambitieux projet qui devra permettre, d’une part, de favoriser la transparence dans les relations entre les acteurs du commerce et d’autre part, de réduire considérablement les délais de traitement des marchandises.

Selon les responsables du Bureau Veritas, leader mondial des services d’évaluation de conformité et de certification, en charge de sa gestion, le Guichet Unique est une plateforme dématérialisée, accessible 24H/24 par internet ou par réseau privé pour les acteurs majeurs, reliant entre eux tous les opérateurs et usagers intervenant, à quelque degré que ce soit, dans les opérations du commerce international pratiquées au Togo, notamment l’import, l’export, le transit, le transbordement, quel que soit le type de transport.

En d’autres termes, c’est un dispositif qui devrait contribuer à accroître le trafic commercial terrestre, aéroportuaire et portuaire.

« L’une des actions prioritaires du gouvernement est l’amélioration du climat des affaires. Les autorités se sont engagées à promouvoir et à valoriser le secteur privé, moteur de développement économique. Raison pour laquelle, le projet a été soutenu de bout en bout », a soutenu le Premier ministre.

« Le Guichet unique est un système performant de facilitation du commerce, un outil de gestion qui fonctionne dans un environnement simplifié et sécurisé à chaque étape de la chaîne logistique. Notre pays répond à cette exigence de départ grâce à l’effort de tous », a souligné M. Ahoomey Zunu.

Et d’ajouter que : « Il permettra de rendre compétitive l’économie togolaise, d’améliorer la sécurité et l’efficacité des procédures de dédouanement, tout en apportant des solutions innovantes pour sécuriser, automatiser et optimiser les procédures de la communauté du commerce extérieur ».

L’objectif recherché est de simplifier et de raccourcir le dédouanement des marchandises de façon drastique.

Concrètement, toutes les parties impliquées dans le commerce et le transport du port auront désormais à déposer les informations et les documents relatifs aux marchandises auprès d’un point d’entrée unique où toutes les formalités officielles liées à l’importation, à l’exportation et au transit seront remplies.

Ces formalités vont aussi bien de l’amorce de l’escale, l’amorce des marchandises, la procédure manifeste, à la sortie effective du port en passant par le déchargement des marchandises, les amendements manifestes, l’échange de connaissement, le bon à enlever douane, l’émission et le paiement des documents de frais unique, l’autorisation de sortie, le contrôle de l’accès au port et la sortie du terminal.

Le guichet unique va couvrir bientôt toutes les activités relatives au commerce extérieur. Et pour cela, deux (2) autres phases suivront en 2015 cette cérémonie de lancement de la phase pilote.

De janvier à avril 2015, le guichet unique connaîtra la phase pilote aux postes frontières terrestres et sa généralisation de mai à juin 2015. De juillet à octobre 2015, les frontières aériennes seront couvertes.

Le projet procurera par ailleurs à l’Etat Togolais, des avantages socio économiques en l’occurrence la transparence des activités commerciales, la sécurisation des recettes, la simplification des procédures et formalités pour l’entrée, la sortie ou le transit des marchandises ainsi que l’instauration d’un environnement favorable à la compétitivité des opérateurs économiques de la zone portuaire.

La mise en place du Pilote pour les importations maritimes permet de tester la plateforme électronique dans ses dimensions techniques et organisationnelles et d’apprécier l’adhésion des utilisateurs.

L’arrivée des navires au port de Lomé déterminera quels acteurs seront retenus en Phase Pilote.

Tous les autres acteurs du trafic Import Conteneurs seront ensuite progressivement déployés dans le Guichet Unique pendant la montée en charge, dans les semaines qui suivront.

Cette phase favorise ainsi à moyen terme un déploiement optimal du Guichet Unique à tous les types de transport et toutes les zones logistiques du Togo.

La cérémonie de lancement a été marquée par une visite des locaux de la Société d’Exploitation du Guichet Unique pour le Commerce Extérieur au Togo (SEGUCE-Togo). Cette visite a été effectuée sous la conduite du Directeur Général de société, Olivier LEDERER.
.

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *