A la Une, Politique, Rép. Centrafricaine

Un cessez- le-feu en Centrafrique : une avancée notable selon l’UA et l’ONU

D2738745-1F3A-

Les protagonistes de la crise centrafricaine sont enfin parvenus à un « accord de cessation des hostilités ».

La signature de cet accord qui est intervenu dans le cadre du Forum pour la réconciliation nationale en République centrafricaine (RCA), qui a eu lieu du 21 au 23 juillet 2014, est saluée par la Présidente de la Commission de l’Union africaine (UA), Dr. Nkosazana Dlamini-Zuma.

Pour cette dernière, cet accord constitue une « avancée significative » dans la recherche d’une solution durable à la crise que connait la RCA.

Dans la préservation d’une paix durable, Dr. Nkosazana Dlamini-Zuma a exhorté les parties à mettre scrupuleusement en œuvre les engagements pris au terme de l’Accord de cessation des hostilités, ainsi qu’à redoubler d’efforts pour mener à bien le processus de paix et de réconciliation en RCA.

Les Représentants spéciaux du Secrétaire général des Nations Unies pour la région d’Afrique centrale et en République centrafricaine, Abdoulaye Bathily et le Général Babacar Gaye, présents à Brazzaville pour le Forum sur la réconciliation nationale inter-centrafricaine saluent également la signature de l’Accord de cessation des hostilités et des violences.

Notons que cet accord arrive, à propos, quelques semaines avant le déploiement de la Force de l’ONU en Centrafrique.

La Présidente de la Commission de l’Union africaine note avec satisfaction leur engagement à poursuivre, à Bangui, le dialogue sur les aspects relatifs au programme de désarmement, de démobilisation et de réinsertion, ainsi que le processus politique inclusif, à travers l’organisation de consultations populaires au niveau des différentes préfectures du pays et la tenue du Forum de réconciliation nationale et de reconstruction.

La Présidente de la Commission réitère la profonde appréciation de l’UA au Président Denis Sassou Nguesso de la République du Congo, Médiateur de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC) dans la crise centrafricaine, pour son engagement personnel et les sacrifices consentis par son pays en vue du bon déroulement du Forum.

Elle renouvelle également ses remerciements aux autres dirigeants de la région, notamment le Président Idriss Déby Itno, Président en exercice de la CEEAC, pour leur contribution aux efforts actuels en RCA.

La Présidente de la Commission exprime en outre la gratitude de l’UA aux partenaires internationaux, tant multilatéraux que bilatéraux, pour leur soutien continu.

Elle salue le travail accompli, dans le cadre de la Médiation internationale, par les Vice-Médiateurs représentant l’UA et les Nations unies, ainsi que par le Secrétaire général de la CEEAC en qualité de Rapporteur.

La Présidente de la Commission réaffirme la détermination de l’UA à continuer à accompagner le processus en cours, tant à travers sa participation à la Médiation internationale qu’à travers la Mission internationale de soutien à la Centrafrique sous conduite africaine (MISCA).

 

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *