A la Une, Cameroun, Mali

Crash de l’avion d’Air Algérie : l’Afrique pleure deux jeunes cinéastes

Bakary Diallo

Le crash de l’avion d’Air Algérie intervenu le 24 juillet 2014 a emporté le jeune cinéaste malien Bakary Diallo, espoir du cinéma africain. Le réalisateur du court-métrage « Tomo » prenait part à Bobo Dioulasso à AfricaDoc où il était formé à l’écriture documentaire en compagnie de son ami Lorenzo Mbiahou.

Le monde du cinéma pleure de décès du jeune réalisateur malien Bakary Diallo qui n’aura pas le temps de faire connaître le génie qui dort en lui. La disparition tragique du jeune boursier de la Fondation Lagardère qui étudie au Fresnoy studio national des arts contemporains (France) suscite des réactions aussi bien dans son pays d’origine que dans son centre formation.

« Au nom du Gouvernement du Mali et du monde de la Culture profondément éprouvés par une si grande perte, le ministre adresse ses sincères condoléances à la famille du défunt, tout en ayant une pensée pieuse pour cet éminent homme de culture. Que son âme repose en paix », avait-déclaré le ministre malien de la culture.

La journaliste franco-burkinabè Claire Diao qui connait bien les deux passionnés du 7ème art, leur a rendu un vibrant hommage. «  Tous les deux avaient à peine la trentaine. Tous les deux étaient talentueux. Tous les deux s’apprêtaient à faire carrière dans le cinéma. Tous les deux avaient été primés en festivals. Tous les deux venaient de pitcher leur nouveau projet. Tous les deux ont dû embrasser des gens et leur dire au revoir. Tous les deux étaient attendus à l’arrivée. L’un d’entre eux avait même une femme et de jeunes enfants. Tous les deux étaient rayonnants. Mais tous les deux sont aujourd’hui portés disparus. Comme cet avion », écrit-elle.

Pour rappel, 116 passagers dont 51 français, 27 burkinabè, 6 espagnols, 6 algériens, 8 libanais, 5 canadiens, 4 allemands, 2 luxembourgeois, 1 malien, 1 belge, 1 camerounais, 1 nigérian, 1 égyptien, 1 ukrainien et 1 suisse se trouvaient à bord de la machine de la compagnie Air Algérie.

Né en 1979, Bakary DIALLO est titulaire d’ un DUT en Secrétariat bureautique obtenu à l’Institut Universitaire de Gestion de Bamako. En 2007 il fait son entrée au Conservatoire des arts et métiers multimédia de Bamako. Après trois années de formation, il gagne une bourse de la Fondation Lagardère qui lui offre la chance de poursuivre ses études en France. En 2011, il  fut lauréat du prix des amis du Fresnoy  avec le Film « Dankumba ».

 

Filmographie (Bakary Diallo)
– The light (démocratie avec violence), décembre 2009 ;
– Les feuilles d’un temps, mai 2010 ;
–  » El Canto de los Mensajeros » : Le chant des messagers, une coréalisation avec Mario Verdú, 2010
– Les enfants du net, 2010;
– « Dankumba », 2011, CM.
– « Tomo », 2011, CM.

Image de prévisualisation YouTube

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *