A la Une, Kenya

Njeri Rionge : pionnière des TIC en Afrique

kenya-tic

S’il y a une femme en Afrique de l’Est qui a une facilité à créer des entreprises et assurer leur développement, c’est bien  Njeri Rionge. La Kenyane a marqué son entrée dans le monde de la télécommunication en 2000 avec la création de Wananchi, un fournisseur d’accès à Internet. Après plus d’une dizaine années d’expérience, son entreprise fait  partie des meilleures de l’Afrique orientale et est cotée à 173 millions de dollars.

Wananchi n’a pas été la première initiative privée de la Kenyane Njeri Rionge. Celle qui a été célébrée par le Magazine américain Forbes en 2011 avait été vendeur de yaourt dans des établissements scolaires puis employée dans un salon de coiffure. Après avoir tenté une aventure dans le commerce international (vente de produit de luxe), elle lance en 2000 Wananchi, le fournisseur d’accès à internet. Au départ le projet devrait aider les plus démunis à  combler leur retard en ayant accès aux informations grâce aux TIC.

Aujourd’hui la société est cotée à 173 millions de dollars et est considérée comme le Numero 1 de l’Afrique de l’Est.  Loin de se contenter de cette éclatante réussite, elle s’engage dans la création d’une série d’entreprises sur le continent. Tel est le cas  de Ignite Conseil, un cabinet de conseil d’affaires, Business Lounge, le premier incubateur d’entreprises du Kenya, Ignite Lifestyle , un cabinet de soins de santé et Insite , spécialisée dans le marketing numérique.

La Kényane croit à la prospérité de l’Afrique : « Je crée des entreprises en série parce que je crois que l’Afrique est la prochaine frontière économique et nous devons construire des organisations locales qui soutiendront cette croissance ».

Le succès de Njeri Rionge dépasse les frontières de l’Afrique. Pour BBC World Service, elle est « l’une des principales femmes entrepreneurs d’Afrique orientale parmi très peu de femmes pionnières de la région dans le secteur de la Communication et de la technologie (TIC). »

A lire aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *